GP de France : Désespoir pour le patron de Haas

GP de France : Désespoir pour le patron de Haas©Media365
A lire aussi

Joseph RUIZ, publié le lundi 24 juin 2019 à 18h33

Günther Steiner, patron de l'écurie Haas, s'est montré très dur avec la prestation de son équipe sur le Grand Prix de France, conclue avec une 17eme place pour Kevin Magnussen et un abandon pour Romain Grosjean.

La migraine a frappé les crânes de tous les salariés de l'écurie Haas après le Grand Prix de France. Romain Grosjean a rapidement abandonné et Kevin Magnussen a terminé 17eme. "Sur les quatre années de notre histoire, je pense que c'était notre pire week-end, a tout simplement résumé le patron Günther Steiner. Je ne suis pas déprimé. En colère ? Ce n'est pas le bon mot non plus. Pour moi, c'est un challenge, mais pas un challenge positif." Après huit Grand Prix, Haas est avant-dernière du classement constructeur.


Haas "bien pire que Montréal" d'après le patron

Rien n'est allé sur le circuit du Castellet. Ni en course, ni en qualifications, ni en Essais Libres. "C'était bien pire que Montréal, a tonné Günther Steiner. Nous n'étions déjà pas bons vendredi. À Montréal, au moins, les qualifications étaient correctes. Nous avions atteint la Q3 avec une voiture. Mais ici, nous étions contents d'en avoir une qui passe la Q1. C'est donc bien pire." Ses pilotes sont en grande difficulté. Au classement des pilotes, Romain Grosjean est 17eme avec seulement deux points glanés et Kevin Magnussen est 10eme avec 14 points.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.