GP de Belgique (Qualifications) : Première ligne 100% Ferrari avec Leclerc en pole position

GP de Belgique (Qualifications) : Première ligne 100% Ferrari avec Leclerc en pole position©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 31 août 2019 à 16h20

Ferrari a confirmé sa grande forme sur le circuit de Spa-Francorchamps en s'offrant une première ligne 100% rouge avec Charles Leclerc qui a signé sa troisième pole position devant Sebastian Vettel.



Le ton était donné au fil des essais libres et, cette fois, Ferrari n'a pas déçu. Dominatrice sur un circuit de Spa-Francorchamps adapté aux qualités de la SF90, la Scuderia Ferrari va monopoliser la première ligne au départ du Grand Prix de Belgique pour la deuxième fois de la saison, après Bahreïn. Pour cela, Charles Leclerc, comme à Sakhir, a offert une leçon tout au long des 7,004km du tracé vallonné pour aller chercher sa troisième pole position de la saison, et de sa carrière. Mis à part le deuxième secteur où la Mercedes brille, l'avantage moteur de Ferrari a fait merveille sur les deux autres tronçons et la différence avec les Flèches d'Argent est nette. Lewis Hamilton avait annoncé qu'il n'avait pas beaucoup de marge en qualifications et ce ne sont pas moins de trois quarts de seconde qui séparent le Monégasque du Britannique. Dans cette Q3 où les pilotes ont tout fait pour ne pas ouvrir la marche, n'hésitant pas à s'arrêter en piste de manière grotesque, Sebastian Vettel a eu plus chaud que son coéquipier. L'Allemand, piégé dans ce trafic, ne sauve la deuxième place que pour 15 millièmes de seconde face à Lewis Hamilton.

Mercedes limite les dégâts

Les deux Flèches d'Argent, qui ont démontré un meilleur potentiel sur les longs relais ce vendredi, seront en position de chasseur derrière les deux monoplace de Maranello. Mais les doutes restent importants face à la fiabilité du nouveau moteur apporté par l'écurie allemande. En effet, après la panne subie par Sergio Pérez, c'est la Williams de Robert Kubica qui a vu son bloc moteur rendre l'âme en début de qualifications, provoquant un drapeau rouge et donc l'arrêt du chronomètre, ce qui a aidé Lewis Hamilton, offrant plus de temps à ses mécaniciens pour réparer sa W10 endommagée lors de la dernière séance d'essais libres. Derrière les deux Mercedes, Max Verstappen a fait de son mieux mais pointe à plus d'une seconde de Charles Leclerc alors que Daniel Ricciardo et Nico Hulkenberg, sixième et septième respectivement, ont confirmé la forme des Renault en terre belge mais reculeront de cinq places sur la grille après avoir utilisé un moteur thermique neuf hors quota. Ce qui fera le bonheur de Kimi Räikkönen et Sergio Pérez, qui remonteront d'une ligne après avoir signé les huitième et neuvième temps, devant Kevin Magnussen.


Grosjean et Gasly malchanceux

S'il y a un mot qui peut résumer la séance de qualifications de Pierre Gasly, de retour chez Toro Rosso, et Romain Grosjean, dont l'avenir chez Haas est tout sauf assuré, c'est le mot malchance. Lors de la première partie de ces qualifications, l'ancien pilote Red Bull Racing a été une des victimes de l'explosion moteur de l'Alfa Romeo Racing d'Antonio Giovinazzi dans la dernière minute, provoquant un drapeau rouge inopportun. Incapable d'améliorer sa marque, contrairement à Max Verstappen quelques secondes plus tôt, Pierre Gasly s'est classé 16eme mais va remonter dans la hiérarchie au jeu des nombreuses pénalités qui seront appliquées par les commissaires de la FIA. Une de ces pénalités va toucher Alexander Albon, son remplaçant aux côtés du Néerlandais, qui n'a pas forcé en Q2, étant certain de partir dans les dernières lignes. Romain Grosjean, pour sa part, a manqué le coche en Q2 pour 59 millièmes de seconde face à son coéquipier Kevin Magnussen, premier non-éliminé. Le Français a également eu droit à une frayeur dans son tour de retour aux stands avec un Lewis Hamilton visiblement pressé a manqué de peu d'arracher son aileron avant. Une séance de qualifications intense d'un bout à l'autre, ce qui donne le ton pour la course ce dimanche !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.