GP de Belgique : Premier succès en carrière pour Charles Leclerc

GP de Belgique : Premier succès en carrière pour Charles Leclerc©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 01 septembre 2019 à 16h50

Malgré le chagrin suite à la perte de son ami Anthoine Hubert, Charles Leclerc a maîtrisé le Grand Prix de Belgique pour signer son premier succès en F1 à Spa-Francorchamps.




Cette fois, c'est la bonne pour Charles Leclerc ! Après avoir manqué le coche à Bahreïn, trahi par sa mécanique, puis en Autriche face à un Max Verstappen déchaîné, le Monégasque a enfin remporté son premier Grand Prix de Formule 1 sur le tracé de Spa-Francorchamps. Un succès qu'il a immédiatement dédié à son ami Anthoine Hubert, tragiquement décédé ce samedi des suites d'un effroyable accident en Formule 2 sur ce même tracé. Le pilote Ferrari devient le plus jeune vainqueur pour la Scuderia depuis... Jacky Ickx et est le premier à y parvenir sur le tracé ardennais depuis Michael Schumacher en 1992. Une victoire qui s'est grandement acquise au départ quand le Monégasque a résisté à Sebastian Vettel. Une course qui a été rapidement neutralisée car Max Verstappen, au grand dam de ses nombreux supporters, est allé dans le mur dans le Raidillon de l'Eau Rouge, sans dommages corporels, après avoir vu sa Red Bull Racing endommagée dans un accrochage au premier virage avec Kimi Räikkönen.

Stratégie manquée pour Vettel


Durant le premier tiers de course, les Ferrari ont mené grand train devant les deux Mercedes. C'est alors que la Scuderia a décidé de ne pas mettre ses œufs dans le même panier et, après seulement 16 tours, Sebastian Vettel a changé de gommes. Son rythme plus important avec des pneus neufs lui a permis de prendre le commandement de la course quand, six tours plus tard, le Monégasque a effectué son passage par la voie des stands. Les deux pilotes Mercedes ont suivi et, face au retour de Leclerc sur Vettel, la Scuderia a fait le choix de laisser passer le Monégasque au 27ème tour, laissant l'Allemand en pâture aux Mercedes. Dépassé par Hamilton au 32eme tour, Sebastian Vettel s'est résolu à un deuxième arrêt deux tours plus tard, offrant ainsi le podium à Valtteri Bottas. Le quadruple champion du monde a profité de ses gommes fraîches pour aller chercher le meilleur tour en course. Devant, Charles Leclerc a longtemps contenu Lewis Hamilton avant de faiblir dans les cinq derniers tours, cédant plus d'une seconde par tour. Mais, en partie aidé par la sortie de piste d'Antonio Giovinazzi dans le dernier tour, le Monégasque a su tenir pour s'imposer avec moins d'une seconde d'avance sur le Britannique.

Albon impressionne pour sa première chez Red Bull Racing

Vos réactions doivent respecter nos CGU.