GP d'Italie : La pole pour Räikkönen

GP d'Italie : La pole pour Räikkönen©Media365

Sylvian Baudry, publié le samedi 01 septembre 2018 à 16h09

Au terme d'une séance de qualifications incroyable, qui a vu le record de la piste être battu à six reprises, c'est Kimi Räikkönen qui a décroché la pole position du Grand Prix d'Italie à Monza. Il partira en pole pour la première fois depuis Monaco l'an passé et pour la 18eme fois de sa carrière. Le pilote Ferrari a devancé son coéquipier Sebastian Vettel et le champion du monde Lewis Hamilton. Les Français ont brillé : Romain Grosjean (Haas) partira sixième, Esteban Ocon (Force India) huitième et Pierre Gasly (Toro Rosso) neuvième.

Kimi Räikkönen aura dû attendre le deuxième tiers de la saison pour signer sa première pole. Ce Grand Prix de Monza, en Italie, cher à Ferrari, connaîtra dimanche une première ligne entièrement rouge, ce qui n'était plus arrivé depuis 18 ans. Cette séance de qualifications aura été surprenante de bout en bout, le record de la piste de Juan Pablo Montoya, établi en 2004, étant battu deux fois par les trois premiers du championnat du monde. Mais dans cette bataille à trois, c'est le Finlandais qui a tiré son épingle du jeu dans le dernier tour, en profitant par endroits de l'aspiration de son coéquipier Sebastian Vettel. En réussissant un tour en 1'19''119, le champion du monde 2007 a devancé l'Allemand de 161 millièmes, et Lewis Hamilton (Mercedes) de 175 millièmes. Dans un mouchoir de poche, ces trois devraient se disputer la victoire demain. Tout en sachant qu'à Monza, dans l'histoire de la Formule 1, le pilote en pole a gagné la course dans 82% des cas. L'occasion rêvée pour Kimi Räikkönen, avec sa première victoire en Q3 de l'année, d'aller aussi chercher son premier succès dimanche.

Les Français placés


Dès la Q1, une première surprise est survenue, puisque Sergio Pérez (Force India) a échoué à un millième de Romain Grosjean (Haas), quinzième et dernier survivant pour la Q2. Le Mexicain a fait bien moins bien que son partenaire Esteban Ocon, qui était déjà septième après la Q1, qui a également vu les deux Sauber passer à la trappe, dont celle de Marcus Ericsson, autorisé à concourir malgré son crash hier. Dans la deuxième partie des qualifications, Fernando Alonso (McLaren) et Kevin Magnussen (Haas) se sont également fait remarquer, en étant proches de se toucher dans une chicane, gâchant ainsi leurs chances d'accéder en Q3. En revanche, les trois représentants tricolores ont montré des belles dispositions ce samedi, devançant tous leurs coéquipiers. Pierre Gasly (Toro Rosso) s'élancera neuvième dimanche, derrière Esteban Ocon (Force India). Romain Grosjean fait un peu mieux (6eme), en parvenant à reléguer la Renault de Carlos Sainz derrière lui. Il faut également noter les performances satisfaisantes de Max Verstappen, qui a titillé Valtteri Bottas tout au long des qualifications. L'autre monoplace Red Bull de Daniel Ricciardo partira quant à elle de la voie des stands, aux côtés de Nico Hülkenberg (Renault), pour avoir changé de moteur.


Vos réactions doivent respecter nos CGU.