GP d'Italie (essais libres) : Ericsson se fait très peur, les Ferrari brillent

GP d'Italie (essais libres) : Ericsson se fait très peur, les Ferrari brillent©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 31 août 2018 à 16h45

Ce vendredi à Monza, la deuxième séance d'essais libres a été marquée par la violente sortie de route de Marcus Ericsson (Sauber) qui s'en est heureusement sorti indemne. Les Ferrari ont quant à elles dominé les Mercedes.



Grosse frayeur sur le paddock ! Ce vendredi, au tout début de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Italie à Monza, Marcus Ericsson a été victime d'un gros accident et a détruit sa Sauber. Heureusement, le pilote suédois, qui fêtera ses 28 ans dimanche, a pu sortir indemne de sa voiture. Dans une ligne droite, à 320km/h, le DRS du Suédois ne s'est pas refermé, il a perdu le contrôle de sa monoplace et a violemment heurté le mur en partant en tête-à-queue, avant de faire plusieurs tonneaux. La séance d'essais a été interrompue pendant une petite vingtaine de minutes. A sa reprise, le coéquipier du Suédois, le Monégasque Charles Leclerc, n'a pas repris la piste, son équipe souhaitant vérifier son DRS afin d'être sûr que tout allait bien sur sa monoplace.


Du côté des leaders, les pilotes de la Scuderia Ferrari ont honoré leur public à Monza, en dominant le reste du paddock. Sebastian Vettel a signé le meilleur temps, en 1'21''105, devant son coéquipier Kimi Räikkönen (1'21''375). Les deux Flèches d'argent sont dans la même seconde, Lewis Hamilton (1'21''392) ayant battu Valtteri Bottas (1'21''803). Derrière, la logique est respectée, puisque les monoplaces Red Bull devancent les Force India, et Charles Leclerc (9eme en 1'22''965), seul pilote Sauber à avoir terminé la séance. Chez les Tricolores, Romain Grosjean a fait mieux que son partenaire chez Haas avec une 11eme place (1'23''077), tout comme Pierre Gasly (14eme en 1'23''402), qui devance Brendon Hartley (16eme). Esteban Ocon est le seul dans le top 10 (7eme en 1'22''930), confirmant sa bonne forme du moment, malgré la refonte de l'équipe Force India, dont il pourrait faire les frais.


Si vous avez manqué la première séance...

Il ne devrait pas pleuvoir dimanche pour le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche du championnat du monde de Formule 1. Mais vendredi, il pleuvait fort pour la première séance d'essais libres. Et dans ces conditions difficiles, c'est Sergio Perez qui s'en est le mieux sorti, au volant de sa Force India. Le pilote mexicain a signé l'un de ses 18 tours de la matinée en 1'34. Il a devancé de 550 millièmes Kimi Raïkkönen (Ferrari), pour le plus grand bonheur des nombreux tifosi, et de 593 millièmes l'autre Force India, pilotée par Esteban Ocon. Le leader du championnat Lewis Hamilton n'a effectué que six tours et a réussi le onzième temps, à plus de deux secondes et demie de Perez. Sebastian Vettel, vainqueur dimanche dernier à Spa, a quant à lui fait quatre tours, pour le 17eme chrono final, à 3''6 du Mexicain. Les deux autres Français en lice ont vécu une matinée différente : Pierre Gasly (Toro Rosso) a terminé 6eme à 1''438 de Perez et Romain Grosjean (Haas) 15eme à 3''683. A noter que dimanche, Nico Hulkenberg (pénalisé après l'accident qu'il a provoqué à Spa et contraint de changer de moteur) et Daniel Ricciardo (changement de moteur) partiront en fond de grille.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.