GP d'Italie (essais libres 3) : Encore Vettel

GP d'Italie (essais libres 3) : Encore Vettel©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 01 septembre 2018 à 13h12

Comme vendredi après-midi, Sebastian Vettel (Ferrari) a signé le meilleur temps de la troisième séance d'essais libres du Grand Prix d'Italie à Monza. Il a devancé Lewis Hamilton (Mercedes) et Kimi Raïkkönen (Ferrari).

Trois heures avant le début de la séance de qualification, les pilotes se sont retrouvés sur la piste de Monza, pour la troisième séance d'essais libre du Grand Prix d'Italie, sous un ciel très menaçant, même s'il n'a finalement pas plu. Au lendemain de son impressionnant crash, Marcus Ericsson (Sauber) a été autorisé à rouler par les médecins (mais il partira avec 10 places de pénalité sur la grille, suite à son changement de moteur forcé). Mais ce n'est évidemment pas lui qui a signé le meilleur temps (16eme).

Hamilton pas loin de Vettel


Comme lors de la deuxième séance (la première, perturbée par la pluie, avait été remportée par Sergio Perez), c'est Sebastian Vettel qui a terminé avec le meilleur temps, pour le plus grand bonheur des tifosi de Ferrari. Fernando Alonso (McLaren), Kimi Raïkkönen (Ferrari) et Lewis Hamilton (Mercedes) ont tour à tour occupé la première place de la feuille des temps, mais Sebastian Vettel a pris les commandes à mi-séance pour ne plus les quitter. Le pilote allemand a signé l'un de ses 18 tours en 1'20''509, soit 596 millièmes de mieux que vendredi. Il a devancé Lewis Hamilton de 81 millièmes et Kimi Raïkkönen de 173. Côté français, Esteban Ocon (Force India), Romain Grosjean (Haas) et Pierre Gasly (Toro Rosso) ont respectivement pris les septième, dixième et douzième places.

Problème de DRS pour Hülkenberg


Aucun gros incident n'a été à signaler lors de cette séance, à part un tête-à-queue de Sergio Perez. Nico Hülkenberg (Renault), qui partira en fond de grille (changement de moteur + sanction suite à l'accident provoqué au départ du GP de Belgique) a quant à lui connu des problèmes de DRS, comme Ericsson vendredi, mais heureusement sans conséquence, si ce n'est une fin de séance prématurée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.