GP d'Espagne : Vettel n'avait pas d'autre choix que de faire deux arrêts

GP d'Espagne : Vettel n'avait pas d'autre choix que de faire deux arrêts©Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 13 mai 2018 à 21h00

Victime de l'usure prématurée de ses gommes, Sebastian Vettel a confirmé que sa stratégie à deux arrêts était plus contrainte que choisie.

« Ce n'était pas une option de rester en piste, nous usions nos pneus plus vite que les autres aujourd'hui. Cela a l'air d'une mauvaise décision, mais c'était la bonne chose à faire, a assuré Sebastian Vettel face à la presse suite à sa quatrième place dans le Grand Prix d'Espagne. Même avec son aileron cassé. Ils peuvent faire pareil de l'autre côté aussi ! Nos pneus étaient plus frais, mais nous n'avions pas le rythme, il était plus ou moins aussi rapide. Même à la fin, je n'étais pas en bonne forme avec les pneus malgré le fait qu'ils soient les plus frais. C'est dur de dire ce qui se serait passé sans le changement, mais dans l'ensemble, c'est un bon week-end. Nous devons juste comprendre les pneus. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.