GP d'Espagne : Binotto ne regrette pas d'avoir donné des consignes

GP d'Espagne : Binotto ne regrette pas d'avoir donné des consignes©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le lundi 13 mai 2019 à 09h25

Alors qu'à deux reprises lors du Grand Prix d'Espagne, Sebastian Vettel et Charles Leclerc ont inversé leurs positions en piste sans jamais pouvoir prendre l'avantage sur Max Verstappen, le patron de la Scuderia Ferrari Mattia Binotto a confié ne pas regretter ces décisions.



Comme très souvent depuis le début de la saison, le le Grand Prix d'Espagne a vu Ferrari jouer la carte des consignes d'équipes. Au 12eme tour, Sebastian Vettel a laissé Charles Leclerc passer alors qu'au 37eme tour, c'est le Monégasque qui a ouvert la porte à l'Allemand. Mais ces décisions n'ont pas changé la donne et aucun des deux pilotes Ferrari n'a été en mesure d'aller chercher la troisième place prise par Max Verstappen dès le troisième virage de la course. Face à cet échec, Mattia Binotto n'a pas de regrets. « Les deux pilotes sont très disciplinés, tous les deux très forts. On a choisi des stratégies différentes après quelques tours, il y en avait un qui était sur deux et l'autre sur un stop. Encore une fois, pour essayer d'optimiser le résultat, c'était juste de les inverser, les deux fois, a assuré au micro de Canal+ le patron de la Scuderia Ferrari. Quand on le fait ce n'est jamais facile, on est ouvert aux critiques, mais je crois qu'on l'a fait au bon moment dans les deux cas. On le fait quand on est sûr que le pilote qui est derrière peut être plus rapide, et je crois qu'aujourd'hui (dimanche) c'était comme ça. » Mais plus que les relations entre les deux pilotes, c'est le niveau de performance inquiétant de la SF90 qui devrait être au cœur des discussions au sein de la Scuderia.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.