GP d'Azerbaïdjan : Victoire de Ricciardo après une course de folie

GP d'Azerbaïdjan : Victoire de Ricciardo après une course de folie©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 25 juin 2017 à 17h12

Le GP d'Azerbaïdjan a vu la victoire de Daniel Ricciardo ce dimanche, à l'issue d'une course de folie où les deux leaders du championnat Sebastian Vettel et Lewis Hamilton se sont accrochés.

Qui a dit que la Formule 1 était ennuyeuse ? Ce deuxième Grand Prix d'Azerbaïdjan va réconcilier le roi des sports mécaniques avec les plus grincheux, car il a été spectaculaire ! C'est l'Australien de Red Bull Daniel Ricciardo, à quelques jours de ses 28 ans, qui s'est offert la cinquième victoire de sa carrière au milieu de ce chaos, devant Valtteri Bottas et Lance Stroll ! Celui qui avait misé sur ce podium en début d'après-midi doit désormais être très riche...
Vettel donne un coup de roue à Hamilton !
Dès le premier tour, la course a été mouvementée, avec le tête-à-queue de Carlos Sainz et l'accrochage entre Bottas et Räikkönen, ce qui a contraint le pilote Mercedes à repasser par les stands. Ricciardo devait quant à lui y passer un plus de temps que prévu après avoir récupéré un débris. Aux avant-postes, Lewis Hamilton gérait tranquillement son avance et se permettait même de battre le record du circuit. Mais au 11eme tour, la course basculait une première fois, avec l'arrivée de la safety-car pendant quatre tours, le temps d'évacuer la voiture de Daniil Kvyat. Mais la safety-car revenait durant le tour suivant, car Kimi Räikkönen perdait des débris. Après son retrait, au 20eme tour, le Grand Prix vivait son tournant. Hamilton accélérait pour prendre ses distances avec Vettel, mais freinait en fin de virage pour l'empêcher de le doubler. L'aileron avant de l'Allemand était abîmé, et il réagissait de manière assez incroyable... en allant donner un coup de roue à Hamilton pour lui montrer qu'il n'allait pas se laisser faire comme ça ! Dans le même temps, les deux pilotes Force India Esteban Ocon et Sergio Perez s'accrochaient dans un virage, sans doute un peu de la faute du Français. Räikkönen se retrouvait quant à lui sur la jante. Si bien qu'en raison des multiples débris présents sur ce circuit étroit, les commissaires décidaient de déployer le drapeau rouge.
Vettel pénalisé, Hamilton perd sa protection de casque
Pendant une vingtaine de minutes, les pilotes sont donc rentrés au stand, ce qui a permis à certains, même ceux qui avaient abandonné (Perez, Räikkönen) de reparti avec une monoplace presque neuve ! A la reprise, nouveau coup de tonnerre, avec la défaillance de la protection autour du casque de Lewis Hamilton. Important pour sa sécurité, cet élément était en train de se décrocher, et son équipe a préféré le rappeler au stand pour le fixer avec du scotch. Au même moment, Vettel apprenait qu'il devait devoir s'arrêter au stand pendant dix secondes, suite à son coup de roue ! Le pilote allemand roulait trois tours à fond avant de s'exécuter, et ressortait juste devant le Britannique, à la septième place. Devant, Daniel Ricciardo avait profité de l'absence des deux leaders pour prendre la tête, devant Lance Stroll et Kevin Magnussen. Pendant les trente derniers tours, le pilote australien est parvenu à conserver son avantage, pendant que Vettel et Hamilton remontaient peu à peu le peloton, pour finir quatrième et cinquième. Car c'est finalement Bottas, dernier à la fin du premier tour, qui a pris la deuxième place, en doublant Stroll sur la ligne d'arrivée ! Le Canadien de 18 ans et 228 jours devient tout de même le plus jeune pilote à monter sur un podium de F1. A signaler également la sixième place d'Esteban Ocon et les premiers points glanés cette saison par Fernando Alonso (9eme) sur sa McLaren ! Quel Grand Prix ! Suite à cette course folle, Sebastian Vettel reste leader du championnat avec 14 points d'avance sur Lewis Hamilton, avant le GP d'Autriche dans deux semaines, qu'on espère aussi passionnant !



GRAND PRIX D'AZERBAÏDJAN
Classement final - Dimanche 25 juin 2017
1- Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull) en 2h03'55"573
2- Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) à 3"904
3- Lance Stroll (CAN/Williams) à 4"009
4- Sebastian Vettel (ALL/Ferrari) à 5"976
5- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) à 6"188
6- Esteban Ocon (FRA/Force India) à 30"298
7- Kevin Magnussen (DAN/Haas) 41"753
8- Carlos Sainz (ESP/Toro Rosso) à 49"400
9- Fernando Alonso (ESP/McLaren) à 59"551
10- Pascal Wehrlein (ALL/Sauber) à 1'29"093
11- Marcus Ericsson (SUE/Sauber) à 1'31"794
12- Stoffel Vandoorne (BEL/McLaren) à 1'32"160
13- Romain Grosjean (FRA/Haas) à 1 tour

 

Abandons : Jolyon Palmer (GBR/Renault) au 9eme tour, Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso) au 11eme tour, Max Verstappen (PBS/Red Bull) au 12eme tour, Nico Hülkenberg (ALL/Renault) au 25eme tour, Felipe Massa (BRE/Williams) au 27eme tour, Sergio Perez (MEX/Force India), au 41eme tour, Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) au 48eme tour

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - GP d'Azerbaïdjan : Victoire de Ricciardo après une course de folie
  • nico a u resont d arreter

  • Hamilton a tous les droit en F1 à croire que c'est un élément financier trop important pour ce sport business pour le contrarier.
    Pas de chance pour Vettel qui a écopé d'une pénalité de 10 sec pour un geste il est vrai répréhensible mais que l'on peut comprendre face à ce multirécidiviste Hamilton.

  • Pourtant je n'aime pas Vettel, mais je dois reconnaître qu'il a eu raison, à sa place j'aurais même mis mon point dans la gueule à Hamilton une fois arrivé aux stands..

  • hamilton a toujours été un sale con.aucun fair play et plein de vices.

  • En fait ils ont les mêmes comportements que nos chers compatriotes sur nos routes.