GP d'Azerbaïdjan : Leclerc ne s'épargne rien

GP d'Azerbaïdjan : Leclerc ne s'épargne rien©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 27 avril 2019 à 19h21

Comme à son habitude, Charles Leclerc s'est montré très critique contre lui-même à l'issue de la séance de qualifications du Grand Prix d'Azerbaïdjan, durant laquelle un accident ne lui a pas permis de se battre pour la pole position.



« Je suis stupide », ce sont les premiers mots qui sont venus à la bouche de Charles Leclerc au moment de communiquer avec son stand. Le Monégasque est, en effet, allé à la faute dans le virage 8 du circuit tracé dans les rues de Bakou, à l'endroit le plus étroit de toute la saison. Intransigeant avec lui-même, Charles Leclerc a exprimé sa frustration à l'issue de cette séance de qualifications du Grand Prix d'Azerbaïdjan où la pole position lui semblait promise au vu du rythme imposé lors de la troisième séance d'essais libres. « Stupide, je n'ai pas fait le job aujourd'hui (samedi), je suis très déçu de moi. Je le mérite complètement, a ainsi déclaré le pilote Ferrari au micro de Canal+ Sport. J'ai fait une bêtise, je crois que c'est très clair à la télé. Je n'aurais pas dû la faire, mon tour était bon et il n'y avait pas de risque à prendre. Après je voulais absolument passer en mediums, c'était très difficile, ça glissait. Mais je n'ai pas d'excuse, je vais tout faire pour apprendre de ça pour revenir plus fort, et tout faire pour... pas pour oublier, car je ne l'oublierai pas celle-là, elle fait mal. Là je réalise que ce que j'ai fait c'est une grosse connerie, désolé du mot mais c'est comme ça que je l'appelle. La performance est là, il faut que je me reconcentre pour demain (dimanche). » Dixième sur la grille de départ, Charles Leclerc va devoir cravacher pour espérer des gros points lors de la course.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.