GP d'Australie : Coup d'autorité en qualifications pour Lewis Hamilton !

GP d'Australie : Coup d'autorité en qualifications pour Lewis Hamilton !©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 24 mars 2018 à 08h36

Avec l'aide de la pleine puissance de sa Mercedes et auteur d'un tour de l'Albert Park proche de la perfection, Lewis Hamilton a signé avec autorité la pole position du Grand Prix d'Australie devant les deux Ferrari de Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel.

Lewis Hamilton a caché son jeu et, quand il a activé ce qu’il appelle le « mode fête » du moteur de sa Mercedes, le Britannique a mis un coup de vent à la concurrence. Sous un ciel menaçant, suite à une troisième séance d’essais libres perturbée par la pluie, et au cours d’une Q3 perturbée par la violente sortie de piste de Valtteri Bottas, la première tentative a laissé penser que les Ferrari et la Red Bull Racing de Max Verstappen pouvaient venir contester la domination du champion du monde en titre et le priver d’une septième pole position à l’Albert Park, la cinquième de suite... mais quand le Britannique a repris la piste, aucun doute n’était plus permis. Avec une pole position record en 1’21’’164, Lewis Hamilton a mis les deux Ferrari à un peu moins de sept dixièmes de seconde.

Räikkönen profite d’une erreur de Vettel

Si les deux Ferrari sont les deux poursuivantes immédiates du tenant du titre, l’ordre n’est vraiment pas celui attendu. Devant Kimi Räikkönen à l’issue des deux premiers secteurs, Sebastian Vettel a connu un ce qu’il a appelé un « moment chaud » dans le virage 13 du circuit de Melbourne qui le contraint à la troisième place sur la grille de départ derrière son coéquipier. Mais les deux monoplaces de Maranello ne sont séparées que par dix millièmes de seconde à l’issue de cette séance de qualifications. Vainqueur l’an passé, l’Allemand reste très bien placé en vue d’une course qui pourrait se révéler plus serrée qu’attendue, avec notamment une météo qui reste incertaine. On annonçait une bataille à trois cette saison, elle aura bien lieu car les Red Bull Racing sont au rendez-vous. Max Verstappen échoue à moins d’un dixième des Ferrari pour la quatrième place et devance de trois dixièmes son coéquipier Daniel Ricciardo, qui devra finalement partir huitième suite à une pénalité pour excès de vitesse sous drapeau rouge vendredi. Les deux Red Bull Racing ont, toutefois, tenté un coup tactique en Q2 avec un départ qui sera en pneus supertendres, contre des ultratendres pour le reste du Top 10.

Grosjean devancé par Magnussen, juste devant les Renault

Surprise des essais de présaison avec une monoplace largement inspirée de la Ferrari 2017, l’écurie Haas a confirmé qu’il fallait compter sur elle comme la quatrième force du paddock. Même si l’écart avec Lewis Hamilton s’établit à deux secondes, Kevin Magnussen et Romain Grosjean ont signé avec leurs VF-18 les septième et huitième temps, ce qui leur vaudra les sixième et septième places sur la grille de départ devant les Renault de Nico Hulkenberg et Carlos Sainz Jr, qui confirment le retour en forme de l’écurie au losange et la performance du moteur issu des usines de Viry-Châtillon. Un bloc qui propulse les deux McLaren de Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne qui, pour le premier Grand Prix de leur collaboration avec Renault, ont échoué aux portes de la Q3 tout comme Esteban Ocon. Avec une Force India revue de fond en comble après de décevants essais de Barcelone, le Français s’élancera de la 15eme position et est devancé par son coéquipier. Troisième Français sur la grille de départ, Pierre Gasly s’est manqué en Q1 et est condamné à la dernière place au départ dimanche.

F1 / GRAND PRIX D’AUSTRALIE

Qualifications 3 - Samedi 24 mars 2018

1- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) en 1’21’’164 (pneus ultratendres)

2- Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) à 0’’664 (ultra)

3- Sebastian Vettel (ALL/Ferrari) à 0’’674 (ultra)

4- Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing-TAG Heuer) à 0’’715 (ultra)

5- Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull Racing-TAG Heuer) à 0’’988 (ultra) *

6- Kevin Magnussen (DAN/Haas-Ferrari) à 2’’023 (ultra)

7- Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) à 2’’175 (ultra)

8- Nico Hulkenberg (ALL/Renault) à 2’’368 (ultra)

9- Carlos Sainz Jr (ESP/Renault) à 2’’413 (ultra)

10- Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) pas de temps

* Daniel Ricciardo pénalisé de trois places sur la grille de départ pour être allé trop vite pour rallier les stands sous drapeau rouge lors des essais libres vendredi.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU