GP d'Allemagne : Ses monoplaces déclassées, Alfa Romeo Racing ne compte pas en rester là

GP d'Allemagne : Ses monoplaces déclassées, Alfa Romeo Racing ne compte pas en rester là©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le lundi 29 juillet 2019 à 19h30

Pénalisées de 30 secondes à l'issue du Grand Prix d'Allemagne, les deux monoplaces de l'écurie Alfa Romeo Racing ont été boutées hors des points mais l'écurie suisse compte faire appel et assure avoir de quoi plaider sa bonne foi.

L'écurie Alfa Romeo Racing est remontée contre la FIA. A l'issue d'un chaotique Grand Prix d'Allemagne au terme duquel Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi ont passé le drapeau à damier aux septième et huitième rangs, les deux pilotes de l'écurie suisse ont été sanctionné d'une pénalité de 30 secondes (en réalité un stop-and-go de dix secondes commué). La cause est liée aux réglages de l'embrayage en vue du départ qui n'était pas dans les normes prescrites par la FIA et qui ont pu donner un avantage au Finlandais et à l'Italien alors que le départ a été donné arrêté sur une piste détrempée. Face à ces lourdes pénalités, le directeur de l'écurie Alfa Romeo Racing Frédéric Vasseur a plaidé la bonne foi de la part de ses équipes. « La situation est survenue pendant les tours que nous avons passés derrière la voiture de sécurité, avant le départ arrêté. Nous avons été victimes d'un dysfonctionnement de l'embrayage, qui était hors de notre contrôle, et nous allons enquêter sur ce problème, assure le Français dans des propos recueillis par Motorsport.com. Nous respectons le processus de la FIA et le travail des commissaires, mais nous ferons appel de cette décision car nous pensons avoir les éléments et les preuves pour l'inverser. À cet égard, nous serons bientôt en contact avec la FIA. » Si la décision des commissaires devait être inversée, Lewis Hamilton et Robert Kubica retrouveraient leur position initiale hors des points.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.