GP d'Abu Dhabi (Qualifications) : La dernière pole position revient à Lewis Hamilton

GP d'Abu Dhabi (Qualifications) : La dernière pole position revient à Lewis Hamilton©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 30 novembre 2019 à 15h24

Systématiquement battu dans l'exercice depuis le Grand Prix d'Allemagne, Lewis Hamilton s'est démené pour aller chercher la dernière pole position lors des qualifications du Grand Prix d'Abu Dhabi.


Après neuf Grands Prix sans pole position, Lewis Hamilton est ressorti de sa boite ! Le Britannique, privé de la première place sur la grille de départ depuis le Grand Prix d'Allemagne, a confirmé la mainmise des Mercedes dans l'exercice à Yas Marina depuis le début de l'ère des moteurs V6 turbo hybrides. Avec un nouveau record de la piste en 1'34''779, Lewis Hamilton est allé chercher une cinquième pole position cette saison. Profitant à plein de la performance de sa W10 dans le dernier secteur, le plus sinueux, du circuit, le champion du monde a devancé de 194 millièmes de seconde son coéquipier Valtteri Bottas, qui partira toutefois de la dernière position pour avoir utilisé un quatrième puis un cinquième moteur ce week-end à Abu Dhabi. Max Verstappen, qui s'était montré le plus rapide en plein jour lors de la troisième séance d'essais libres, n'a pu que limiter les dégâts avec la troisième place à 360 millièmes de la pole position.

Ferrari a manqué le coche


Le Néerlandais devance les deux pilotes Ferrari, Charles Leclerc puis Sebastian Vettel. Tant le Monégasque que l'Allemand n'ont pas pu se battre à la régulière avec les deux Mercedes et la Red Bull Racing. Nettement plus rapide que leurs rivaux sur les deux premiers secteurs, favorables à la génétique de la SF90, les deux pilotes de l'écurie de Maranello ont cédé plus d'une demi-seconde sur ce seul secteur et échouent respectivement à 440 et 560 millièmes de Lewis Hamilton. Pire encore, alors que tous les pilotes cherchaient à se donner de l'air avant leur dernière tentative, Charles Leclerc n'a pas pu passer la ligne de chronométrage avant le drapeau à damiers quand Sebastian Vettel, qui l'a passé in extremis, a avorté sa dernière tentative. L'Allemand sera le seul pilote de pointe à s'élancer en pneus tendres ce dimanche, ce qui pourrait rendre sa course bien hasardeuse. Les deux pilotes Ferrari devancent nettement Alexander Albon. Loin derrière le Top 6, Lando Norris a pris le meilleur sur Daniel Ricciardo, Carlos Sainz Jr et Nico Hulkenberg.

Gasly verni, Grosjean loin du compte


Grâce à la pénalité de Valtteri Bottas, l'ensemble de la grille sauf Lewis Hamilton va remonter d'un rang, ce qui fait le jeu de Pierre Gasly. Douzième de la Q2 derrière Sergio Pérez, le pilote Toro Rosso s'élancera de la onzième position et, sur un circuit qui n'est pas tendre avec les pneus, aura une totale liberté au départ avec l'objectif de ne faire qu'un seul arrêt. Auteur de son premier podium au Brésil, le Français devance de moins d'un dixième son coéquipier Daniil Kvyat qui partira de la treizième position. Romain Grosjean, fringant ce vendredi avec la troisième version de la Haas qui a été lourdement endommagée par l'accident causé par Valtteri Bottas, n'a pas pu pleinement défendre ses chances avec une version antérieure et moins performante de sa monoplace et n'a pas passé le cut en Q1, devant s'élancer de la 15eme position ce dimanche, juste derrière son coéquipier Kevin Magnussen. Sans surprise, les deux Haas ne devancent lors de ces qualifications que les deux Alfa Romeo et les deux Williams, écuries en souffrance ce week-end à Abu Dhabi. Une grille de départ qui pourrait promettre du spectacle en piste sur un circuit où doubler reste aventureux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.