Formule E : Vergne envisage un retour en F1 mais n'a... aucune touche

Formule E : Vergne envisage un retour en F1 mais n'a... aucune touche©Media365
A lire aussi

Alexis Petit, publié le jeudi 18 juillet 2019 à 11h56

Le premier pilote double champion du monde de Formule E Jean-Eric Vergne (29 ans) avoue son envie de retrouver un volant en Formule 1, cinq ans après son expérience chez Toro-Rosso. Le hic, c'est que le Français n'a aucune piste à ce jour.

Titré pour la deuxième fois en Formule E, le Français Jean-Eric Vergne (29 ans) souhaite revenir en Formule 1. Le pilote, qui a déjà vécu une expérience dans la catégorie reine chez Toro-Rosso entre 2012 et 2014, se dit à l'écoute d'éventuelles propositions : « S'il y a une opportunité dans une équipe qui a une bonne voiture, je pense qu'avec tout ce que j'ai appris ces dernières années et combien je me suis améliorée, il est juste de dire que je pourrais avoir de bonnes chances en F1 », reconnaît Vergne, interrogé sur le site crash.net.

Vergne : « Je n'ai pas d'offres »

Le problème, c'est que le pilote de 29 ans n'a pas reçu aucune offre concrète venant de la catégorie reine pour le moment. Mais il ne désespère pas pour autant. « L'opportunité n'existe pas encore. Nous ne savons jamais de quoi l'avenir est fait. Peut-être que cela arrivera, peut-être que cela n'arrivera jamais. Mais cela pourrait être une option, cela pourrait être une possibilité. En réalité, je n'ai pas d'offres, donc ce n'est pas sur la table, ce n'est même pas une possibilité pour le moment. Mais les choses peuvent changer rapidement en sport automobile et il est toujours important d'être au top de sa forme à tout moment. »

Vergne : « Ca ne m'intéresse pas de me battre pour la huitième place »

Ambitieux, le Francilien ne cache pas qu'il a surtout pour but d'intégrer l'une des meilleures écuries du paddock. L'année dernière, « JEV » avait déjà reçu une offre de la part d'une équipe de Formule 1, dont il n'avait pas dévoilé l'identité : « Cela ne m'intéresse pas vraiment de me battre pour la huitième ou la neuvième place, ou parfois les points, parfois pas les points. Si j'avais une offre de l'une des meilleures équipes de F1, je considérerais certainement cela, mais comme je l'ai dit, je ne reçois rien. » Affaire à suivre, donc.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.