Formule 1 : Red Bull pourrait arrêter

Formule 1 : Red Bull pourrait arrêter©Media365
A lire aussi

Joseph RUIZ, publié le mercredi 26 décembre 2018 à 15h04

L'écurie Red Bull, via son dirigeant Helmut Marko, met la pression sur la FIA, qui gère les réglementations moteurs, et sur Liberty Media, détenteur des droits F1 qui va négocier les prochains accords commerciaux. La firme autrichienne menace de quitter la F1.

Il n'est pas assuré de voir Red Bull aller au-delà de la saison 2020 en Formule 1, date de la fin de l'Accord Concorde qui régit les aspects commerciaux. Ce document détaille comment chaque équipe bénéficie de conditions différentes dans la redistribution des revenus issus du championnat, comme les droits télévisés et les publicités sur les circuits. La firme autrichienne, motorisée par Honda à partir de 2019, annonce qu'elle pourrait tourner le dos à la F1 pour deus raisons : si Liberty Media, détenteur des droits F1, en demande trop et si les demandes de la FIA en matière de réglementations moteurs ne leur plaisent pas. « Nous avons un accord jusqu'en 2020, rappelle le dirigeant Helmut Marko à Motorsport.com. Tant qu'il n'y a pas de réglementation moteur entérinée et pas d'Accords Concorde, ni Red Bull ni Honda ne prendra de décision. » Pour ne pas être bloqué, Red Bull a signé avec Honda jusqu'à la fin de la saison 2020.

« Arrêter est une option », assure Red Bull

En attendant l'avancement de négociations, Helmut Marko réfléchit : « Arrêter est une option... ou faire quelque chose d'autre, dans d'autres championnats. » Le dirigeant pense là aux 24 heures du Mans. Red Bull y penserait sérieusement. « S'il y avait des plafonds budgétaires en Formule 1, nous devrions nous séparer de certaines personnes. Nous ne le souhaitons pas vraiment. Nous pourrions recourir à eux pour des projets comme Le Mans. Même si Red Bull n'est jamais allé aux 24 Heures du Mans, c'est quelque chose à quoi nous pensons. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.