Force India : Un chiffre pour le rachat de l'écurie

Force India : Un chiffre pour le rachat de l'écurie©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 04 octobre 2018 à 23h35

Suite à la publication d'un rapport par la société ayant géré l'administration de l'écurie, Force India a été rachetée pour environ 100 millions d'euros.

Combien coûte une écurie de Formule 1 ? Pour le conglomérat Racing Point mené par Lawrence Stroll, la réponse est officiellement chiffrée à 100 millions d'euros. FRP Advisory, la société en charge de l'administration de Force India suite à la procédure lancée le 27 juillet dernier par Sergio Pérez, le sponsor BWT et le motoriste Mercedes, a rendu public un rapport officiel dans lequel les conditions ayant permis la reprise de l'écurie détenue par Vijay Mallya a pu se faire. Un document qui met également en lumière les difficultés financière de l'écurie basée à Silverstone. Par exemple, le compte en banque de Force India avant le Grand Prix de Hongrie n'était approvisionné qu'à hauteur de 270 000 euros, ce qui a contraint l'écurie à contracter un prêt de cinq millions d'euros à son partenaire BWT pour, notamment, payer les salaires. La procédure de reprise de l'écurie Force India a attiré pas moins de 20 candidats dont seulement cinq ont débouché sur des offres fermes.

Racing Point a choisi la solution la plus rapide


FRP Advisory voulant donner la priorité aux offres permettant la continuité de l'activité de l'écurie et le maintien des emplois des 400 personnes en faisant partie, seule l'offre émise par Racing Point était recevable. Dans un premier temps, le consortium mené par Lawrence Stroll a essayé de prendre le contrôle de Force India en prenant le contrôle de son capital, ce qui aurait permis de conserver les acquis de l'écurie. Un processus rendu compliqué et plus lent par le fait que de nombreuses banques indiennes étaient parties prenantes via le gel des avoirs de Vijay Mallya. C'est alors que le plan de secours a été mis en place, c'est-à-dire un rachat pur et simple des actifs de Force India pour lancer une nouvelle écurie sur ses cendres. Une opération qui a coûté 101 millions d'euros à Racing Point, somme qui a fait suite à un premier virement de 17 millions d'euros pour que l'écurie continue ses activités et que le prêt concédé par BWT soit remboursé. Une procédure accélérée qui a permis une reprise à temps pour le Grand Prix de Belgique et de maintenir Sergio Pérez et Esteban Ocon en lice.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.