Force India : Les ambitions très élevées d'Esteban Ocon

Force India : Les ambitions très élevées d'Esteban Ocon©Panoramic, Media365
A lire aussi

Marouane Sair, publié le dimanche 07 octobre 2018 à 15h08

Esteban Ocon s'est exprimé au sujet de son avenir en F1 dans un entretien accordé à RMC Sport. L'occasion pour le jeune pilote français de 22 ans de l'écurie Force India à l'avenir incertain de revenir sur ses difficultés, ses ambitions ainsi que ses rêves.

Esteban Ocon sait ce qu'il veut. Le jeune pilote français de 22 ans est quelqu'un d'ambitieux et qui n'a pas peur de le dire. Cependant, il se pourrait bien qu'Ocon se retrouve sans volant la saison prochaine, malgré des résultats satisfaisants. « Je ne peux malheureusement pas faire grand-chose. L'écurie Mercedes est contente de mes résultats, les équipes me regardent. J'ai beaucoup de bonnes retombées. Pour l'instant, ce que je fais plait à tout le monde. Mais voilà, même si je continue à faire de bonnes choses, ça ne change rien à ma condition, malheureusement. C'est ça qui me déçoit aussi. Mais de bien faire, cela ne me nuira jamais. Et j'ai donc pour objectif de continuer comme ça » n'a pas caché dans un entretien accordé à RMC Sport avant le Grand Prix du Japon le coéquipier de Sergio Perez.



Ocon : « Motivé tous les matins par ce rêve de titre »
Malgré ces moments difficiles et cet avenir incertain, les ambitions du Français semblent inchangées, le jeune pilote est un amoureux de la F1 et se dit déterminé et motivé à faire de sa passion son métier à chaque saison. Et même si la menace de passer une saison sans piloter en Formule 1 plane au-dessus de lui, le natif d'Evreux garde toujours son rêve en tête : devenir champion du monde.  « J'ai faim. J'ai faim de résultats. J'ai faim de victoires, et je veux devenir champion du monde de Formule 1. Je ne pense qu'à cela. Ma vie tourne autour de la F1 et quand je me réveille tous les matins, en allant m'entraîner, et lors des voyages, je suis motivé par ce rêve de titre. Je n'oublie pas d'où je viens et tous les sacrifices que ma famille et moi avons dû faire pour arriver jusque-là. C'est important de s'en rappeler, et ça me motive aussi. »



Ocon : « Non, ce n'est pas le pire moment de ma carrière »
Ce qui est sûr, c'est que le natif d'Evreux va continuer de s'accrocher. Des difficultés le pilote français en a traversées et il n'est pas près d'abandonner de sitôt. « Non, ce n'est pas la période la plus difficile de ma carrière, poursuit sur RMC Sport l'actuel onzième du classement des pilotes. Il y a eu pire. Je pense que je reçois un énorme soutien de la part de Mercedes et leurs équipes ont vu mon potentiel. A l'époque où j'avais moins de visibilité, c'était plus compliqué pour que les gens se rendent compte de mon niveau. Ce n'est pas le pire moment de ma carrière, mais c'est clair que j'ai été trop de fois dans une situation difficile. Rien ne m'est acquis et je dois me battre à chaque fois. Ce n'est pas grave, je continuerai. Même si je ne roule pas en 2019, ce qui n'est pas encore certain, je serai prêt et de retour en 2020. » Une bonne nouvelle pour les fans d'Esteban Ocon, chaque jour un peu plus nombreux. Au même titre que les ambitions du pilote sont de plus en plus grandes. Et c'est bien légitime.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.