Ferrari : Villeneuve estime que Leclerc a signé trop tôt chez Ferrari

Ferrari : Villeneuve estime que Leclerc a signé trop tôt chez Ferrari©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 03 mai 2019 à 12h35

Dans une interview accordée à Autosport, l'ancien pilote canadien Jacques Villeneuve a estimé que Ferrari aurait dû conserver Kimi Räikkönen une saison de plus avant de faire confiance à Charles Leclerc.

Actuel cinquième du classement du championnat du monde à cinq points de son coéquipier Sebastian Vettel, Charles Leclerc a vécu des débuts agités chez Ferrari, entre podium, pole position, problèmes mécaniques, crash en qualification et consignes d'équipes... Le Monégasque de 21 ans rêve d'être le pilote n°1 de la Scuderia, mais son écurie lui a bien fait comprendre que pour le moment, il était toujours n°2 derrière le quadruple champion du monde de 31 ans. C'est pourquoi l'ancien pilote Jacques Villeneuve, dans une interview à Autosport, a regretté que Leclerc ait signé dès cette saison au sein de la prestigieuse écurie italienne qui aurait, selon lui, dû conserver Kimi Räikkönen un an de plus.

Villeneuve : "Sebastian a besoin de cet amour autour de lui"

« Leclerc est rapide, personnellement il est prêt. C'est Ferrari qui n'est pas prêt pour ce genre de situation. Du point de vue de Leclerc, c'est formidable d'être là cette année, pour lui c'est incroyable, et il montre qu'il est super rapide. Mais pour Ferrari, il faut regarder le passé de Vettel, et se souvenir du moment où Ricciardo avait rejoint Red Bull. Seb doit savoir qu'il est aimé par l'équipe et par les fans, et ça a disparu cette année. lls avaient déjà Leclerc (sous contrat), donc ils auraient pu lui faire une offre pour 2020 et 2021, et garder Kimi juste une année, car c'était la saison pour se battre. Tout le monde aurait été heureux, en donnant un temps d'avance à tout le monde sans rien déséquilibrer. Ce n'est pas pour dire que Leclerc n'est pas bon, il est incroyable, super rapide, il mérite d'être là, ce n'est pas le problème. Mais avec la manière dont Ferrari agit, dont Seb se comporte, il a besoin cet amour autour de lui et ce n'était pas la bonne décision. » Il reste encore seize Grands Prix pour que le jeune Monégasque finisse par trouver sa place...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.