Ferrari / Leclerc : " Je dois me contrôler et la fermer "

Ferrari / Leclerc : " Je dois me contrôler et la fermer "©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 26 septembre 2019 à 19h36

Deuxième du Grand Prix de Singapour derrière Sebastian Vettel dimanche dernier, Charles Leclerc avait exprimé sa colère à la radio. Ce jeudi, en marge du Grand Prix de Russie, le Monégasque a fait son mea culpa.



Vainqueur des Grands Prix de Belgique et d'Italie et poleman à Singapour, Charles Leclerc se voyait bien réussir un magnifique triplé sur sa Ferrari lors du seul Grand Prix entièrement nocturne de la saison. Mais la Scuderia a décidé de le faire rentrer aux stands un tour après Sebastian Vettel et l'Allemand en a profité pour prendre la tête du Grand Prix, au grand désespoir de Charles Leclerc, qui n'a pas apprécié cette tactique et l'a fait savoir à la radio. Un peu plus tard, le Monégasque a reçu l'ordre de ne pas tenter de dépasser Vettel, afin d'assurer le doublé, ce qui n'a évidemment pas calmé sa colère.

Leclerc : "Dans la voiture, c'est toujours très difficile de se contrôler"

Quatre jours plus tard, le pilote de bientôt 22 ans (il les fêtera le 16 octobre) s'est exprimé en conférence de presse, en marge du Grand Prix de Russie, qui se déroulera ce dimanche à Sotchi. « Je pense que ma réaction était démesurée par rapport à ce qu'elle aurait dû être, et cela montre que j'ai encore beaucoup à apprendre. Dans ces situations, je n'avais absolument pas besoin d'être comme ça. L'équipe a pris la bonne décision, nous n'aurions pas réussi le doublé avec une autre stratégie, et c'est ça qui importe le plus. J'ai vraiment encore beaucoup à apprendre et beaucoup à améliorer, donc cela n'arrivera plus dans le futur. Dans la voiture, c'est toujours très difficile de se contrôler, il y a beaucoup d'adrénaline. Je me réveille le matin en pensant à la victoire, je me couche en pensant à la victoire, donc parfois ça peut être compliqué. Je pense que certaines personnes ne peuvent pas comprendre à quel point je veux gagner. Je dois me contrôler dans ces situations et juste - comment le dire poliment ? - juste la fermer, au lieu de parler à la radio. Je vais apprendre de cela et essayer que cela n'arrive plus ». Charles Leclerc parviendra-t-il à tenir sa langue en cas de stratégie pro-Vettel ? Réponse dès dimanche à Sotchi ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.