Ferrari : Kubica confirme avoir signé en vue de la saison 2012 avant son accident

Ferrari : Kubica confirme avoir signé en vue de la saison 2012 avant son accident©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 11 juillet 2018 à 16h50

De retour dans le giron de la Formule 1 depuis quelques mois avec l'écurie Williams, Robert Kubica a assuré dans un entretien qu'à l'époque de son accident de rallye, il avait déjà trouvé un accord avec Ferrari.

A cause d'un grave accident en rallye le 6 février 2011, Robert Kubica a vu sa carrière en Formule 1, débutée chez BMW Sauber en 2006 avant un transfert chez Renault en 2010, s'arrêter net. Le Polonais a retrouvé récemment les sensations du pilotage d'une monoplace avec l'écurie Williams mais en ne pilotant qu'avec une main ou presque. Dans un entretien accordé à Tom Clarkson dans le cadre du podcast officiel lancé récemment par la F1, le vainqueur du Grand Prix du Canada 2008 a fait une confidence : il devait quitter l'écurie Renault à l'issue de la saison 2011 et rejoindre... Ferrari pour faire équipe avec Fernando Alonso. « Au sein de l'écurie pour laquelle je me préparais à courir la saison suivante, je n'aurai pas été autorisé à faire du rallye », a confié Robert Kubica avant de répondre par l'affirmative à la question de savoir si cette écurie était Ferrari avant d'ajouter que ce n'était pas un choix économique, son salaire allait être inférieur à celui touché chez Renault. « Le premier objectif est d'arriver en Formule 1. Ensuite, le plan est de devenir un pilote réputé en F1, y avoir une bonne valeur, une bonne réputation, ce qui est encore plus difficile que d'arriver dans ce championnat. Puis, vous devez soit gagner un titre de champion du monde, soit devenir un pilote Ferrari. Je n'ai pas gagné de championnat du monde et, en fin de compte, je ne suis pas devenu un pilote Ferrari mais je n'en étais pas loin. » L'idée d'être contraint de renoncer à piloter pour l'écurie de Maranello a rendu sa convalescence et sa récupération plus difficiles, a également confié le natif de Cracovie au fil de cet entretien.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU