F1 - Renault : Prost prend du galon

F1 - Renault : Prost prend du galon©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 31 juillet 2019 à 12h00

Ambassadeur de Renault F1 et conseiller du projet de l'écurie française jusqu'à maintenant, Alain Prost vient d'être nommé directeur non exécutif de Renault Sport Racing, l'entité basée à Enstone qui chapeaute l'écurie. Le quadruple champion du Monde français conserve ses deux autres fonctions.

Alain Prost (64 ans) prend du galon chez Renault. Jusqu'alors uniquement ambassadeur et conseiller du projet de Renault F1, le quadruple champion du Monde français est également depuis quelques heures le nouveau directeur non exécutif de Renault Sport Racing. L'ancien pilote a été nommé au conseil d'administration de l'entité britannique qui se trouve derrière l'équipe en remplacement de Thierry Boloré, passé aux commandes de Renault en tandem avec Jean-Dominique Sénard après que l'ex-patron Carlos Ghosn a démissionné en janvier dernier. Prost, qui conserve donc les deux fonctions qu'il occupe depuis le rachat de Lotus en 2015, siégera au CA de Renault Sport Racing, qui se réunit deux fois par an. Au sein du conseil d'administration de la compagnie britannique basée à Enstone, l'ancien rival d'Ayrton Senna, qui endossera chez Renault un costume similaire à celui qu'avait revêtu Niki Lauda auprès de Mercedes avant de décéder en mai dernier, sera notamment entouré du directeur général de Renault Sport Racing Cyril Abiteboul, également team principal de Renault F1 Team, et du président Jérôme Stoll.


Prost, un rôle à la Niki Lauda

Le Ligérien collaborera également avec le directeur financier du groupe Thierry Cognet ainsi que Gérard Lopez (le président du club de football de Lille), toujours actionnaire majoritaire au travers de la structure Gravity Motosports. Si l'on s'en tient à la description d'un porte-parole de Renault, interrogé sur le site motorsport.com, le rôle de ce CA actualisé, que vient d'intégrer Alain Prost, sera « d'établir une vision, une mission et des valeurs, de définir la stratégie et la structure, de déléguer au management, de rendre des comptes aux actionnaires et d'être responsable devant les parties prenantes concernées" ainsi que de "prendre des décisions clés pour la société telles que l'approbation des comptes annuels et des bilans financiers, et la validation de contrats importants avec ses partenaires, ses sponsors et les pilotes ». Après Mercedes, Renault tient lui aussi son « Niki Lauda.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.