F1 : Red Bull attend des excuses

F1 : Red Bull attend des excuses©Media365

Lucas Bertolotto, publié le lundi 30 avril 2018 à 16h07

Après leur accrochage survenu lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan, Max Verstappen et Daniel Ricciardo devront présenter leurs excuses aux employés de l'écurie Red Bull.

Lors du 41eme tour du Grand Prix d’Azerbaïdjan ce dimanche, Max Verstappen et Daniel Ricciardo se sont percutés. Respectivement quatrième et cinquième, les deux pilotes Red Bull ont anéanti les efforts de leur écurie par un accrochage stupide qui les a obligés à abandonner. L’Australien a voulu dépasser le Néerlandais mais ce dernier lui a fermé la porte dans une zone de freinage. La conclusion est simple : Ricciardo n’a pu éviter Verstappen et les deux Red Bull ont dû rentrer au stand. Un fait qui n’a pas plu au team principal de l’écurie, Christian Horner, qui a annoncé ce lundi la convocation des deux pilotes à l’usine de Milton Keynes (Angleterre). « A Barcelone ils iront bien, je n’ai aucun doute là-dessus. Mais ils savent qu’ils ont merdé. Cela se voit à leur langage corporel », a concédé Horner au micro de Sky Sports. Max Verstappen et Daniel Ricciardo devront donc présenter leurs excuses aux 700 employés du team avant le prochain Grand Prix, prévu à Barcelone.

Horner : « Agir dans l'intérêt de l'équipe, et non dans le leur »« C’est un sport d’équipe et ils semblent l’avoir oublié. Nous leur avons rappelé qu’ils font partie d’une équipe et qu’ils ont la responsabilité d’agir dans l’intérêt de l’équipe, et non dans le leur, vu le salaire qu’ils perçoivent. Le message leur a été délivré très clairement », a ajouté Christian Horner. Depuis le début de la saison, les deux pilotes se livrent une véritable bataille sur chaque Grand Prix mais cette fois, le fait que la course se soit terminée plus tôt que prévu semble être le problème de trop. Cependant, le patron de l’écurie n’est pas décidé à mettre un terme à cette guerre interne, même s’il souhaite apaiser les tensions : « Notre intention est de continuer à les laisser se battre, mais ils doivent faire preuve de respect envers l’équipe et l’un envers l’autre, et ils doivent laisser suffisamment de place pour éviter de s’accrocher. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.