F1 : Ocon annonce son retour en 2020

F1 : Ocon annonce son retour en 2020©Media365

Gabriel Vanhoutte, publié le mardi 12 février 2019 à 13h29

Esteban Ocon ne sera pas au départ de cette saison 2019, rétrogadé au poste de troisième pilote de l'écurie Mercedes. Titulaire chez Force India l'an dernier, le Français a perdu sa place au profit de Lance Stroll, dont le père a racheté l'écurie en difficulté financière. Il a confié sa déception et ses intentions à nos confrères de Motorsport.

La loi du marché a fait son œuvre. Placée sous administration judiciaire, l'écurie Force India a été rachetée par un consortium canadien possédé par Lawrence Stroll. C'est donc en toute logique que le nouveau propriétaire de Racing Point (ndlr, le nouveau nom de Force India) a éjecté Esteban Ocon au profit de son fils Lance Stroll. Cette année, le natif d'Evreux officiera donc en tant que troisième pilote chez Mercedes, en attendant de retrouver un baquet l'an prochain. Une année difficile pour le Français, qui s'était révélé comme l'un des jeunes pilotes les plus talentueux de la F1.

Esteban Ocon : « Je n'avalerais pas de ne pas revenir en 2020 »

Interrogé par nos confrères de Motorsport, Esteban Ocon a confié sa déception et ses attentes : « Ce que j'aurais vraiment du mal à avaler, ce que je n'avalerais pas, c'est de ne pas revenir en 2020. J'en serais incroyablement déçu. Je crois que je vais revenir et j'ai confiance dans les gens autour de moi pour ça. » Avant de préciser que son implication en F1 restera optimale : « Hors des circuits ou à l'usine, ma motivation est devenue très importante, était très importante, et est très importante. Je crois qu'avec la quantité de travail que je fournis chaque jour, cette situation va changer. Mon implication va payer et je serai de retour en 2020. »

Un mal pour un bien ?

S'il ne figurera donc pas sur la grille de départ cette saison, Esteban Ocon n'a rien à se reprocher sportivement. Car en 50 Grand Prix sur ses trois saisons dans les paddocks, le Français a récolté 136 points. En comparaison, son remplaçant, Lance Stroll n'a su grappiller que 46 points en 41 départs. Mais les réseaux et les fonds financiers du Britannique ont eu raison d'Ocon. Pourtant, cette situation pourrait être un mal pour un bien. En effet, le contrat de Valtteri Bottas, pilote n°2 de Mercedes, se terminera en fin de saison. Le Français pourrait donc non seulement retrouver un baquet dans la catégorie reine des sports automobiles, mais surtout un baquet dans la meilleure écurie de ces dernières années.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.