F1 - Lewis Hamilton : " Je ne lâche jamais, c'est mon moteur "

F1 - Lewis Hamilton : " Je ne lâche jamais, c'est mon moteur "©Media365

Aurélien CANOT, publié le dimanche 03 novembre 2019 à 23h59

Sacré dimanche champion du monde de F1 pour la sixième fois de sa carrière, Lewis Hamilton (34 ans) a avoué après-coup qu'il n'allait pas s'arrêter là, laissant sous-entendre qu'il est d'ores et déjà prêt à aller chercher Michael Schumacher, toujours en tête du classement avec sept titres.

Après avoir garé sa monoplace sur un emplacement spécialement prévu pour l'occasion (« réservé au champion du monde », était inscrit au sol sur la place de parking en question), Lewis Hamilton, fraîchement sextuple champion du monde, a rappelé combien il était habité en permanence par une soif d'aller toujours un peu plus loin. « Quand j'avais six ou sept ans, on me disait toujours de ne rien lâcher, c'est mon moteur, je ne lâche jamais. » Compétiteur de tous les instants, le Britannique s'était d'ailleurs mis en tête de triompher ce dimanche à Austin, pour avoir deux raisons de sabrer le champagne sur le podium : sa victoire et son sixième sacre. Malheureusement, son équipier Valtteri Bottas l'a privé de ce coup double en le coiffant au poteau. « Valtteri a fait un énorme travail, bravo à lui. Je voulais remonter, assurer le doublé pour l'équipe, et j'ai donné tout ce que je pouvais pour la gagne. Je voulais gagner aujourd'hui encore, mais je n'avais pas les pneus pour le faire », s'est marré celui qui n'est plus qu'à une marche de Michael Schumacher (7 titres), avant de revenir sérieux, et d'expliquer qu'il avait tout sauf l'intention d'en rester là.

Hamilton : « Je me sens toujours frais »

Sans dire clairement qu'il souhaite aller chercher le légendaire pilote allemand, mais en donnant le sentiment de le penser très fort, même s'il s'est montré plus clair sur le sujet ensuite devant la presse. « J'ai toujours dit qu'atteindre le record de Michael Schumacher n'était pas un objectif. Je ne suis pas porté sur les records et ce genre de choses. J'ai longtemps pensé que c'était très loin et maintenant, même si c'est très proche, cela me semble toujours très loin. » « Jusqu'où je peux aller maintenant ? Je ne sais pas, mais je me sens toujours frais, je me sens prêt pour la prochaine course, alors on va continuer de pousser, on ne va rien lâcher », avait assuré l'intéressé un peu plus tôt. En attendant, le roi Lewis VI va pleinement célébrer ce sixième titre qui lui a fait dire après avoir franchi la ligne d'arrivée de ce Grand Prix des Etats-Unis : « Je n'y crois pas ». Et le héros du jour d'expliquer pourquoi : « Je suis tellement heureux, ça a été une course très difficile aujourd'hui (dimanche). C'est une immense émotion. Je pense à toute mon équipe, à tous ceux qui sont à l'usine, à mes parents, mes beaux-parents, et toute ma famille à la maison. » Une famille qui doit être très fière de son champion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.