F1 : La tension monte entre Red Bull et Renault

F1 : La tension monte entre Red Bull et Renault©Media365

Benjamin Tichit, publié le lundi 30 juillet 2018 à 18h11

La tension est encore montée entre Red Bull et Renault alors que le divorce entre les deux est plus qu'imminent.

La tension est une nouvelle fois montée entre Red Bull et Renault après le Grand Prix d'Hongrie. Pour la deuxième fois consécutive, une Red Bull a dû abandonner pour une perte de puissance moteur. Et c'est loin d'être la première fois pour l'écurie britannique qui a dû abandonner à de multiples reprises pour des problèmes techniques. Avec six abandons liés à des problèmes techniques, Red Bull est l'écurie de Formule 1 qui le plus subi ce type de problèmes. Interviewé par Sky Sports F1 après l'abandon de Max Verstappen, le directeur de Red Bull, Christian Horner a attaqué son fournisseur, Renault : « Je ne vais pas me laisser en dire trop. Mais nous payons des millions de livres pour ces moteurs, pour un produit de première classe, un produit de pointe, et on voit qu'il est bien en deçà. C'est donc frustrant. C'est comme ça. (...) Je vais laisser Cyril (Abiteboul, directeur général de Renault Sport F1) trouver des excuses après. »

Abiteboul : "Je leur souhaite bonne chance"


Ces propos arrivent alors que la tension entre Red Bull et Renault est très élevée depuis plusieurs années et que la marque du taureau va rejoindre le giron Honda en 2019. Cette forte tension a été confirmée par Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport F1, lorsque Motorsport.com lui a demandé l'effet des propos d'Horner sur les patrons de la marque au Losange : « Nos patrons ont arrêté de lire ce que dit Christian Horner depuis 2015. Il est clair que c'est fini. Ils vont avoir leur motoriste qui va payer une tonne d'argent pour placer son produit, et je leur souhaite bonne chance. Je n'ai rien d'autre à dire. » La fin de l'aventure est triste entre le constructeur français et l'écurie britannique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.