F1 - Japon : La journée de samedi supprimée ?

F1 - Japon : La journée de samedi supprimée ?©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 10 octobre 2019 à 12h39

Au même titre que la Coupe du Monde de rugby, le Grand Prix du Japon, prévu ce week-end à Suzuka, pourrait lui aussi subir les effets du typhon Hagibis. Si la course en elle-même ne devrait pas être touchée, pas plus que les deux premières séances d'essais libres, la journée de samedi, avec au programme les qualifications, pourrait, elle, être intégralement supprimée. Le verdict devrait tomber avant la deuxième séance d'essais libres de vendredi.

Après avoir frappé la Coupe du Monde de rugby, le typhon Hagibis va-t-il aussi s'en prendre à la F1 ? C'est fortement à craindre, sachant que le hasard du calendrier du Championnat du Monde a programmé ce week-end le Grand Prix du Japon. Avec l'arrivée du typhon au large des côtes japonaises, il serait donc miraculeux que cette 17eme manche de la saison de F1, certes programmée à Suzuka (à 300 kilomètres de la Capitale) ne soit pas elle aussi impactée par des vents qui devraient souffler en moyenne à près de 300 km/h et des pluies diluviennes qui devraient, elles, provoquer des inondations. Tout un programme que la FIA suivra de très près afin de prendre éventuellement les dispositions qui s'imposent, assure l'instance ce jeudi dans un communiqué. « La FIA, la Formule 1, le Circuit de Suzuka et la Fédération automobile japonaise surveillent de près le typhon Hagibis et son impact potentiel sur le Grand Prix du Japon. Tous les efforts sont faits pour minimiser les perturbations du planning de la Formule 1, mais la sécurité des fans, des concurrents et de tous ceux qui œuvrent sur le circuit de Suzuka reste la priorité absolue. Toutes les parties continuent de surveiller la situation et fourniront d'autres nouvelles en temps utile. »

La journée de samedi supprimée ? Les qualifications annulées ou décalées au dimanche matin ?



Quelles que soient les nouvelles en question, il semble d'ores et déjà pratiquement certain que la journée de samedi sera annulée. La FIA a d'ailleurs déjà prévenu les écuries qu'il y avait de grandes chances que les qualifications, prévues traditionnellement à la veille de la course, soient décalées au dimanche matin, soit le même jour que le Grand Prix, comme cela avait été le cas en 2004 et 2010. Une autre hypothèse au cas où le typhon obligeait les monoplaces à rester au garage samedi, les privant ainsi des qualifications mais aussi, auparavant, de la troisième et dernière séance d'essais libres, voudrait que ce soit la dernière séance d'essais libres disputée (donc la deuxième, le vendredi) qui déterminerait la grille de départ.


La FIA annoncera la décision qui a été prise vendredi avant la deuxième séance d'essais libres, a indiqué le journaliste spécialisé de Canal Plus Julien Fébreau, ce jeudi sur son compte Twitter. Toutefois, comme pour le rugby, tout n'est qu'hypothétique pour l'instant. En revanche, le typhon se dirige tout droit vers Tokyo et ça, c'est une réalité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.