F1 : Hamilton et Vettel se sont échangé leurs casques et prennent rendez-vous pour 2019

F1 : Hamilton et Vettel se sont échangé leurs casques et prennent rendez-vous pour 2019©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le lundi 26 novembre 2018 à 17h30

Ce dimanche, à l'issue du Grand Prix d'Abu Dhabi, dernière manche de la saison 2018 de Formule 1, le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) et l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) ont échangé leurs casques en signe de respect mutuel et ont pris rendez-vous pour 2019.

Tout va bien entre Lewis Hamilton et Sebastian Vettel. C'est en tout cas ce que les deux principaux intéressés ont voulu montrer en s'échangeant leurs casques, ce dimanche, à l'issue du Grand Prix d'Abu Dhabi. Cette dernière manche du championnat de la saison 2018 a été remportée par le Britannique, quintuple champion du monde de la spécialité (2008, 2014, 2015, 2017 et donc 2018). Auparavant, ce dernier avait été félicité par son plus féroce concurrent de cette année qui vient donc de s'achever. Comme des footballeurs peuvent échanger leur maillot, les deux pilotes ont préféré procéder de la sorte pour se montrer leur respect et leur sympathie l'un envers l'autre. Dans l'extrait vidéo publié par le compte Twitter de la Formule 1, le pilote Mercedes, sur le ton de l'humour, s'adresse à l'Allemand, quadruple champion du monde de la discipline, en ces termes : « Tu as une petite tête ».

Hamilton a remporté onze Grands Prix

Il faut dire que la rivalité entre les deux hommes a encore fait rage cette année et notamment en début de saison. Avec Fernando Alonso (2005 et 2006) et Kimi Räikkönen (2007), ils étaient les seuls pilotes encore en activité à avoir déjà pu atteindre le graal. Au moment de faire le bilan, il est à noter que Lewis Hamilton a remporté onze Grands Prix contre seulement cinq pour Sebastian Vettel. Ce dernier avait réalisé un départ tonitruant en s'adjugeant les deux premières manches du championnat du monde de Formule 1, en Australie puis à Bahreïn, avant de baisser de pied. L'Allemand est resté solidement installé en tête du classement des pilotes jusqu'au Grand Prix d'Azerbaïdjan, soit la quatrième manche de la saison, remportée par le Britannique. Dès lors, Lewis Hamilton, qui signait là sa première victoire depuis la reprise des hostilités, n'a jamais lâché son fauteuil, jusqu'au Grand Prix du Canada.

Après l'Allemagne, Hamilton n'a laissé que des miettes

Le 10 juin, le pilote Ferrari s'est imposé pour la troisième fois en 2018 et a repris son bien. Avec 121 points, son avance n'était toutefois que d'une petite unité. Ce petit intermède n'a guère duré plus d'une course. A l'issue du Grand Prix de France, Lewis Hamilton est remonté sur la plus haute marche du podium, à la faveur de sa troisième victoire de la saison. Là encore, il n'a pas fallu plus d'un Grand Prix à Sebastian Vettel pour lui repasser devant. Après le Grand Prix d'Autriche, l'Allemand est redevenu le numéro un mais avec 146 unités, son avance n'était que d'un petit point. Cette fois, il a fallu deux Grands Prix (Grande Bretagne et Allemagne) à Lewis Hamilton pour reprendre la première place. Une première place qu'il n'a plus voulu lâcher. Et à deux Grands Prix de la fin, au Mexique, le Britannique a été sacré champion du monde. Un mano a mano qui devrait bien se poursuivre en 2019. Les deux hommes ont pris date.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.