F1 - Haas : Grosjean sort du silence

F1 - Haas : Grosjean sort du silence©Panoramic, Media365

Lucas Bertolotto, publié le mardi 22 mai 2018 à 10h10

Déçu des réactions entraînées par ces erreurs à Bakou puis Barcelone, Romain Grosjean s'est exprimé en assurant que tout le monde commettait des erreurs et qu'il était aussi capable de réaliser de belles performances.

« J'ai fait une erreur, les erreurs arrivent à tout le monde » Romain Grosjean a joué carte sur table dans une interview accordée au site allemand Motorsport-Magazin. Le pilote français est revenu sur les erreurs commises lors des deux derniers Grands Prix, notamment à Bakou : « Derrière la voiture de sécurité, la température des pneumatiques baisse énormément. Il y avait aussi de fortes rafales de vent, et j'ai touché une manette que j'ai déplacée de deux positions. Quand j'ai voulu freiner, le répartiteur s'est alors retrouvé sur la position arrière, ce qui a bloqué les roues arrière et m'a fait partir en tête-à-queue et m'a envoyé dans le mur. C'est une erreur que personne ne veut faire, mais nous sommes tous des êtres humains. Quand je freine derrière la voiture de sécurité et que je pars en tête-à-queue parce que les roues arrière bloquent car ces fichus pneus sont froids et durs comme de la m..., tout le monde y va rapidement de son commentaire. » Des réactions qui ont le don d'agacer Grosjean car il se sent humain avant tout : « Nous ne sommes pas des robots. Je suis sûr que si vous écrivez un article, vous faites parfois des erreurs aussi, des fautes de frappe, et ensuite les gens vous critiquent. »

Grosjean : « Parfois je fais aussi des choses extraordinaires »


L'épisode de Bakou puis son tête-à-queue lors du premier tour de course à Barcelone, le pilote de l'écurie Haas ne les renie pas, il préfère juste relativiser en évoquant quelques belles performances : « J'ai dit aux gars que je le referais probablement parce que je n'ai rien fait de fou. C'était juste un concours de circonstances qui a joué en ma défaveur. Alors oui, parfois je fais des erreurs, mais parfois je fais aussi des choses extraordinaires. Mon podium à Spa en 2015 avec Lotus en est un très bel exemple, tout comme la sixième place que j'ai obtenue en Australie en 2016 pour le tout premier Grand Prix de Haas en F1. » Ce week-end, Romain Grosjean sera attendu au tournant pour le Grand Prix de Monaco avant de partir pour le Canada et de découvrir l'épreuve en France, le 24 juin prochain.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU