F1 - Grand-Prix d'Italie : Alonso pensait "les commissaires au bistrot"

F1 - Grand-Prix d'Italie : Alonso pensait "les commissaires au bistrot"©Media365

Loic Bailles, publié le dimanche 03 septembre 2017 à 20h02

Après l'arrivée du Grand Prix d'Italie, Fernando Alonso n'avait toujours pas digéré l'incident avec Jolyon Palmer. Le pilote espagnol de McLaren-Honda n'a pas mâché ses mots pendants les déclarations d'après-course.

Fernando Alonso et Jolyon Palmer étaient à la bagarre pour la 16eme place quand le pilote Renault coupa un virage avant d'empêcher l'Espagnol de récupérer sa position, ce qui a eu le don d'énerver le pilote McLaren-Honda. Avant que Jolyon Palmer n'abandonne, pour la plus grande satisfaction d'Alonso, les commissaires sportifs avaient infligé un pénalité de 5 secondes à Palmer. De quoi étonner l'ancien champion du monde : "C'est quelque chose de très clair dans le règlement sportif. Si deux voitures arrivent côte-à-côte à une chicane et que l'une d'entre elles doit la court-circuiter, elle doit rendre la position à sa rivale. Mais les commissaires de la FIA devaient être au bistrot en train de boire une Heineken quand l'incident s'est produit", assène Alonso.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU