F1 - GP du Bahrein : Première pole pour Leclerc !

F1 - GP du Bahrein : Première pole pour Leclerc !©Media365

Gabriel Vanhoutte, publié le samedi 30 mars 2019 à 17h29

Pour sa deuxième course depuis qu'il défend les couleurs de Ferrari, Charles Leclerc a signé sa première pole position en carrière à l'issue d'une séance de qualifications qui l'a vu terminer en tête des trois séances. Le jeune pilote monégasque devance son coéquipier Sebastian Vettel, dont l'unique tour en Q3 aura tout de même suffit pour accompagner Leclerc sur cette première ligne cent pour cent Ferrari, comme l'année dernière. Lewis Hamilton et Valtteri Bottas (Mercedes) composeront la deuxième ligne. Romain Grosjean (Haas) a signé le huitième temps, mais le Français a écopé d'une pénalité de trois places et s'élancera finalement de la onzième place sur la grille.

Un air de révolution a soufflé ce samedi sur le circuit de Sakhir. Au terme d'une séance de qualifications qu'il a menée de bout en bout, ne lâchant jamais la première place, Charles Leclerc a signé sa première pole position en carrière devant son coéquipier Sebastian Vettel, avec un temps prodigieux de 1'28''866, meilleur chrono de tous les temps sur le circuit international de Sakhi. Après leur débâcle australienne, les Ferrari ont répondu présent face à des Mercedes impuissantes, en signant une 62eme première ligne entièrement rouge. Cette fois, ce sera donc aux Flèches d'Argent de jouer en arrière plan, Lewis Hamilton devant se contenter du troisième temps, devant son coéquipier et vainqueur à Melbourne Valtteri Bottas.

Nuit des records et des symboles

Comme un symbole d'une nouvelle ère en train de poindre, Charles Leclerc était déjà assuré de conserver la pole alors qu'il réalisait un deuxième tour en Q3, ses adversaires n'ayant pas réussi à l'égaler. Le Monégasque, dernier arrivé sous le drapeau à damiers, a fait mieux en s'offrant le record en piste en 1'28''866, détrônant Sebastian Vettel, qui avait établi le record l'an passé. Leclerc devient ainsi le deuxième plus jeune poleman du GP de Bahreïn, et le premier Monégasque à signer la pole. En état de grâce, Leclerc a pris le meilleur sur les terres de son coéquipier. Vettel était pourtant présenté comme le grand favori de ces qualifications, avec trois poles et quatre victoires sur ce circuit où il a signé ses meilleurs résultats en carrière. Mais l'Allemand a vécu des séances difficile, gêné par le trafic en Q2, et contraint de ressortir pour un deuxième tour dans cette même deuxième séance. Une sortie finalement inutile, qui lui vaudra son premier essai en Q3. Sous pression lors de son unique tour dans les douze minutes décisives, le quadruple champion du monde n'a pas été capable de revenir sur son jeune partenaire, lancé à l'avant comme un volet de canon.

Haas puissance 4, Renault en perte de vitesse...

Derrière les quatre concurrents (rouge et argentés) à la victoire finale cette saison, et des Red Bull en rodage, avec un Pierre Gasly en grande difficulté et éliminé dès la Q2, une quatrième puissance a émergé. Haas a confirmé son statut et sa montée en gamme cette saison, à l'image d'un Kevin Magnussen impressionnant en Q3, terminant sixième à seulement huit dixièmes de Leclerc. Autre surprise majeure : l'excellente disposition de Kimi Räikkönen, qui s'offre une neuvième position après avoir passé avec brio les deux premières séances de qualification. Ce que n'a su faire son coéquipier italien Antonio Giovinazzi, seulement 16eme. Mais le naufrage de ce samedi, ce sont encore les Renault, immensément décevantes une nouvelle fois, qui l'ont vécu. Nico Hulkenberg n'a pas réussi à se hisser au-delà de la Q3 et partira seulement en 17eme position, dimanche sur la grille. Ricciardo a, lui, échoué aux portes de la dernière séance : 11eme à moins d'un dixième de Räikkönen. Côté français, à noter que Romain Grosjean s'élancera de la onzième place sur la grille dimanche. Le natif de Genève a pourtant signé le huitième temps de ces qualifications, mais pour avoir gêné dangereusement Lando Norris (McLaren) au virage 14 en roulant trop lentement, il a écopé d'une pénalité de trois places après-coup.

Leclerc : « Finissons le boulot ! »

Ultime symbole d'un début de soirée, les premiers mots de Charles Leclerc après sa performance inédite :« C'est un bon début. Finissons le boulot en course. » Le petit prodige monégasque, aussi modeste que talentueux, garde la raison. Il visera dimanche une première victoire. Histoire de prolonger le rêve à Bahreïn.


Formule 2 (Course 1) : Stratégie gagnante pour Latifi, Hubert impressionne



Grâce à une gestion fine de ses pneumatiques, Nicholas Latifi a été en mesure d'attaquer dans le final de la première course de Formule 2 de la saison. Le Canadien, pilote de réserve de Williams en F1, a alors dépassé coup sur coup Louis Delétraz, Nobuharu Matsushita puis Nyck de Vries pour s'installer en tête de la course à dix tours de la fin et aller chercher une large victoire. Derrière, Luca Ghiotto a fait oublier un départ manqué depuis la pole position en doublant d'un coup Sérgio Sette Câmara et Louis Delétraz pour la deuxième place, que le Brésilien a su conserver face à la charge d'Anthoine Hubert. Le Français, champion GP3 en titre, a impressionné pour ses débuts en F2, remontant de la 11eme à la 4eme place. A noter la huitième place de Mick Schumacher, ce qui lui vaudra la pole position pour la course sprint disputée ce dimanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.