F1 - GP des Etats-Unis : Bottas en pole, Hamilton cinquième

F1 - GP des Etats-Unis : Bottas en pole, Hamilton cinquième©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 02 novembre 2019 à 23h10

Valtteri Bottas (Mercedes) a réalisé samedi le meilleur temps des qualifications du Grand Prix des Etats-Unis en devançant Sebastian Vettel (Mercedes) et Max Verstappen (Red Bull). Le Finlandais, qui signe là sa cinquième position de la saison mais la première à Austin, stoppe ainsi la série des Ferrari et de son équipier Lewis Hamilton, qui restait sur trois pole aux USA et pourrait décrocher dimanche son sixième sacre de champion du monde.

Quand Valtteri Bottas joue les trouble-fête. Alors que Lewis Hamilton rêvait de signer une quatrième pole position sur ce Grand Prix des Etats-Unis, tandis que Ferrari avait en tête de prolonger sa série sur les séances de qualification (six pole à la suite), le Finlandais a refroidi tout le monde. En bouclant son tour le plus rapide en 1'32"029, le coéquipier d'Hamilton a interrompu et la série du Britannique appelé dimanche à devenir champion du monde pour la sixième fois de sa carrière et la Scuderia, qui repassera donc pour sa septième pole d'affilée. Dimanche, lors de ce Grand Prix qui pourrait sacrer son coéquipier, Bottas s'élancera donc en pole pour la cinquième fois cette saison, lui qui en compte désormais onze en carrière mais ne s'était en revanche jamais montré le plus rapide sur des qualifications à Austin avant samedi.


La pire série d'Hamilton depuis 2013

Au classement des polemen, le Finlandais passe ainsi devant Hamilton, prolongeant ainsi l'hégémonie de Mercedes aux USA depuis 2014, date de la dernière fois où une voiture de l'écurie allemande n'est pas partie depuis la première place. En ce qui concerne Hamilton, il faut remonter au GP d'Allemagne, fin juillet dernier, pour trouver trace de sa dernière pole. Samedi soir, en terminant uniquement... cinquième de cette prise de temps ultra serrée (sept centièmes séparent les six premiers Bottas, Vettel, Verstappen, Leclerc, Hamilton et Albon), le probable futur pilote aux six étoiles a ainsi aligné une huitième course sans pole position. Depuis 2013, il n'avait plus fait pire. Pourtant, dimanche, si Bottas ne s'impose pas ou s'il termine dans les huit premiers, c'est encore lui qui sabrera le champagne. Le Finlandais sait ce qu'il a à faire pour retarder le sacre du Britannique, placé sur la troisième ligne aux côtés d'Alexander Albon. Il l'a prouvé une première fois samedi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.