F1 - GP de Bahreïn : Vettel résiste à Bottas, Gasly s'offre une course historique

F1 - GP de Bahreïn : Vettel résiste à Bottas, Gasly s'offre une course historique©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le dimanche 08 avril 2018 à 18h56

Sebastian Vettel s'est offert sa deuxième victoire de la saison en deux courses. L'Allemand a résisté au retour de Valtteri Bottas dans les derniers tours pour valider sa première place au classement des pilotes et continuer à prendre des points sur Lewis Hamilton, troisième à Bahreïn. Pierre Gasly (Toro Rosso) finit lui au pied du podium pour une quatrième place magique pour le Français.

Sebastian Vettel est l’homme de ce début de championnat. L’Allemand s’est offert une deuxième victoire sur le circuit de Bahreïn. Déjà vainqueur à Melbourne il y a deux semaines, le pilote Ferrari a récidivé dimanche après avoir déjà signé la pole position la veille et s'offre le 4eme succès de sa carrière sur le circuit. Mais, le quadruple champion du monde a subi quelques sueurs froides dans les derniers tours du Grand Prix après avoir dû revoir sa stratégie. Parti pour faire deux arrêts, il n’en a fait qu’un seul pour contrer les plans de Lewis Hamilton. Mais, c’est bien l’autre Mercedes, celle de Valtteri Bottas, qui l’a poussé dans ses retranchements. Les gommes usées, Vettel a dû résister au rythme des Flèches d’Argent, au point de devoir défendre sa position dans le premier virage du dernier tour.

Hamilton contré dans sa stratégieTout sourire, l’Allemand sait qu’il a fait un gros coup en plein milieu du désert pour son 200eme Grand Prix. Car, en même temps qu’il signait un deuxième succès en deux manches, il a accru son avance dans le classement des pilotes sur son rival de toujours, Lewis Hamilton. Parti en 9eme position après une pénalité de 5 places suite à un changement de boîte de vitesse, le Britannique n’a pas tardé à se mettre en évidence. Il était déjà 6eme après seulement 5 tours et un triple dépassement sur Ocon, Alonso et Hulkenberg. Sur une stratégie à un seul arrêt, le pilote Mercedes a finalement vu ses concurrents utiliser les mêmes plans par défaut. Certainement, ce qui l’a empêché de signer sa première victoire de la saison.

Gasly en or, Red Bull en flopSi la lutte finale s’est jouée entre les deux Mercedes et la Ferrari de Vettel, c’est qu’il manquait bien un dernier larron du nom de Kimi Raikkonen. Le Finlandais, dépassé par Bottas dès le premier virage, a dû abandonner au moment de son second passage au stand. Une roue arrière mal fixée et surtout un accident avec l’un de ses mécaniciens, transporté à l’hôpital après s’être fait rouler sur la jambe. Un coup dur pour Ferrari dans la course au titre des constructeurs mais que dire de Red Bull. Les deux monoplaces autrichiennes n’ont fait que 2 tours. Daniel Ricciardo a eu une panne de batterie tandis que Max Verstappen a dû abandonner après avoir trop endommagé sa voiture sur un dépassement un peu trop agressif sur Hamilton. Une soirée à oublier pour les Red Bull mais pas pour leur filière, Toro Rosso. L’écurie italienne a célébré d’un seul homme son pilote Pierre Gasly. Elu pilote du jour, le Français s’est offert une magnifique 4eme place après être parti 5eme sur la grille de départ. Pour son 7eme Grand Prix dans sa carrière, le natif de Rouen a fait une course propre pour profiter de l’abandon de Kimi Raikkonen.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.