F1 : Christian Horner dénonce " un manque de respect " de Ferrari

F1 : Christian Horner dénonce " un manque de respect " de Ferrari©Media365

Yannis Dakik, publié le mardi 13 mars 2018 à 15h35

Christian Horner, le patron de l'écurie Red Bull, a vivement réagi ce mercredi suite aux menaces de Sergio Marchionne de retirer Ferrari de la F1. L'ancien pilote automobile estime notamment que l'écurie italienne « tient la Formule 1 en otage ».

Ambiance en Formule 1. A quelques jours du début de la saison, Christian Horner, directeur de l'écurie Red Bull Racing, s'en prend à Ferrari. En cause, Sergio Marchionne, grand patron du groupe Fiat Chrysler et, donc, patron de la firme de Maranello. Il y a une semaine, ce dernier a menacé de retirer son équipe de la F1 si le règlement technique, qui doit être adopté en vue de la saison 2021, ne le satisfait pas. L'homme d'affaires italien s'est notamment plaint de la gestion de la discipline par Liberty Media, son nouveau propriétaire. Christian Horner, lui, n'a pas apprécié ses commentaires et a réagit ce mercredi. « Je pense que Liberty a une très bonne compréhension de la situation et, en définitive, la Formule 1 leur appartient et c'est à eux de décider de ce qui est bon pour le championnat, a déclaré l'éphémère ancien pilote dans des propos relayés par El Confidencial. Les futures règles pourraient convenir ou ne pas convenir à Ferrari, Mercedes ou Red Bull, mais c'est Liberty qui doit décider de ce qu'ils veulent faire pour l'avenir de la Formule 1. Et je crois qu'il y aura inévitablement deux champs de bataille : d'un côté la FOM et la FIA, qui dessineront les contours du nouveau règlement, et de l'autre côté les équipes, qui décideront de s'engager ou non. » Si le patron de l'écurie Red Bull prend parti pour le nouveau propriétaire de la F1, il assure également qu'il ne menacera personne d'un retrait de son équipe. « Nous n'aurons aucune influence. Ce championnat du monde est géré par la FIA et par la FOM, et c'est à eux de savoir ce qu'ils veulent pour l'avenir de la F1, ajoute le Britannique. Tout le monde veut naturellement que Ferrari reste en F1, c'est fantastique de se battre contre eux car c'est l'une des équipes les plus prestigieuses de notre sport, mais ils ne peuvent pas non plus tenir la F1 en otage. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - F1 : Christian Horner dénonce " un manque de respect " de Ferrari