Essais de Barcelone : Les deux meilleurs temps reviennent à Ferrari

Essais de Barcelone : Les deux meilleurs temps reviennent à Ferrari©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 09 mars 2018 à 18h25

Après avoir vu Lewis Hamilton signer le meilleur temps du premier bloc d'essais, Ferrari a répondu avec des chronos records dans des essais qui semblent être des trompe-l'oeil.

La prochaine fois que les monoplaces de Formule 1 seront en piste, ce sera dans deux semaines à Melbourne pour les premiers essais libres du Grand Prix d’Australie. Avant cette première manche de la saison 2018, les dix écuries se sont une dernière fois croisées sur le Circuit de Barcelone entre mardi et vendredi pour le deuxième bloc d’essais de pré-saison. Après quatre premiers jours peu significatifs en raison de températures froides et d’une météo maussade, les pilotes ont pu profiter de conditions plus clémentes pour tester diverses évolutions et toute la gamme de pneumatiques Pirelli. Avec le tout nouveau pneumatique hypertendre, Ferrari a fait parler la poudre. Avec Sebastian Vettel en 1’17’’182 jeudi puis Kimi Räikkönen en 1’17’’221 vendredi, l’écurie de Maranello a signé le meilleur temps de la semaine... l’Allemand s’offrant même le record du circuit avec des pneus qui ne seront pas utilisé pour le week-end de course.

McLaren s’est remise de ses soucis, beaucoup ont caché leur jeu

Les essais de pré-saison, surtout à deux semaines de la reprise, sont l’occasion pour certaines écuries de ne pas dévoiler toutes leurs cartes. Aux avant-postes durant le premier bloc de quatre jours, les Mercedes de Valtteri Bottas et Lewis Hamilton ont semblé plus en difficulté avec des temps au tour loin de ceux de Ferrari mais cela n’a pas l’air d’inquiéter le Britannique qui a confié que le temps de son rival « ne veut rien dire », assurant que seule la séance de qualifications à Melbourne dira la vérité. Personne ne peut donner tort au pilote Mercedes tant les variables telles le carburant embarqué et le type de gomme utilisé peut influer sur la performance en piste. Derrière les Ferrari, on retrouve la McLaren de Fernando Alonso, qui a signé en toute fin de dernière journée un 1’17’’784 en pneus hypertendres à l’issue de quatre jours où l’écurie de Woking a connu des soucis de fiabilité et notamment une fuite d’huile jeudi qui a considérablement réduit le roulage de la MCL33. Côté Red Bull, si Daniel Ricciardo s’est montré à l’aise avec la RB14, Max Verstappen n’a pas brillé au niveau chronométrique mais n’a pas caché sa confiance au moment d’aborder la saison. De quoi confirmer l’impression que beaucoup de monde a caché son jeu.

Haas en feu, l’attelage Toro Rosso-Honda avance bien

Alors que Renault a montré un regain de forme, la surprise Haas a continué à Barcelone. Alors que Guenther Steiner a confié que l’écurie américaine a simplement réussi à faire fonctionner au mieux ses gommes Pirelli, Kevin Magnussen et Romain Grosjean ont signé les septième et neuvième temps de la semaine, le Danois devançant même la Mercedes de Lewis Hamilton. Des performances à prendre évidemment avec les pincettes de rigueur mais qui font dire que l’écurie américaine pourrait être un trouble-fête dans le milieu de grille. Pierre Gasly, bien aidé par les pneus hypertendres, a donné une bonne image du moteur Honda greffé cette saison dans la Toro Rosso avec fiabilité après les échecs des trois dernières saisons avec McLaren. Le Français, auteur d’un 1’18’’363 ce jeudi, se hisse dans le Top 10 de la semaine. Esteban Ocon, pour sa part, a continué le développement de la VJM11 en devançant son coéquipier Sergio Pérez dans le bas du classement. Des essais qui ont donc leur vérité mais le véritable niveau de performance des monoplaces sera évalué dans deux semaines, à Melbourne.

F1 / ESSAIS DE BARCELONE

Classement cumulé du deuxième bloc - Du 6 au 9 mars 2018

1- Sebastian Vettel (ALL/Ferrari) 1’17’’182 (temps réalisé jeudi, pneus hypertendres)

2- Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) 1’17’’221 (vendredi, hypertendres)

3- Fernando Alonso (ESP/McLaren-Renault) 1’17’’784 (vendredi, hypertendres)

4- Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull Racing-TAG Heuer) 1’18’’047 (mercredi, hypertendres)

5- Carlos Sainz Jr (ESP/Renault) 1’18’’092 (vendredi, hypertendres)

6- Kevin Magnussen (DAN/Haas-Ferrari) 1’18’’360 (jeudi, supertendres)

7- Pierre Gasly (FRA/Toro Rosso-Honda) 1’18’’363 (jeudi, hypertendres)

8- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1’18’’400 (mercredi, ultratendres)

9- Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) 1’18’’412 (vendredi, ultratendres)

10- Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) 1’18’’560 (mercredi, ultratendres)

11- Nico Hulkenberg (ALL/Renault) 1’18’’675 (jeudi, hypertendres)

12- Stoffel Vandoorne (BEL/McLaren-Renault) 1’18’’855 (jeudi, hypertendres)

13- Brendon Hartley (NZL/Toro Rosso-Honda) 1’18’’949 (vendredi, hypertendres)

14- Esteban Ocon (FRA/Force India-Mercedes) 1’18’’967 (vendredi, hypertendres)

15- Charles Leclerc (MCO/Sauber-Ferrari) 1’19’’118 (vendredi, hypertendres)

16- Sergey Sirotkin (RUS/Williams-Mercedes) 1’19’’189 (vendredi, tendres)

17- Marcus Ericsson (SUE/Sauber-Ferrari) 1’19’’244 (jeudi, hypertendres)

18- Robert Kubica (POL/Williams-Mercedes) 1’19’’629 (jeudi, supertendres)

19- Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) 1’19’’634 (jeudi, hypertendres)

20- Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing-TAG Heuer) 1’19’’842 (jeudi, tendres)

21- Lance Stroll (CAN/Williams-Mercedes) 1’20’’262 (jeudi, ultratendres)

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Essais de Barcelone : Les deux meilleurs temps reviennent à Ferrari
  • Enfin ,Renault va faire mal cette saison,s'il n'y a pas trop de triche!!

  • En trompe l'œil peut être par rapport aux Mercèdes qui n'ont pas utilisées les pneus hypertendres mais loin devant les autres quand même et avec la disparition des essais privés, les écuries qui cachent leur jeu ne doivent pas être légions car rares sont les sessions pour faire des tests :

    6 /10 e sur la Mc Laren / 1 s sur la RB et 1s sur la Renault avec les mêmes pneus, La Ferrari sera largement devant ces concurrents là, la seule vraie incertitude concerne surtout les flèches d'argent.

    Mais Barcelone ayant une grosse ligne droite, il semblerait que la Ferrari ait gagné en puissance ce qui lui manquait surtout l'an dernier et également en performance sur 1 tour ce qui pénalisait aussi Vettel la saison passée en le faisant presque toujours partir derrière Hamilton et Bottas.

    Si la vérité de tels essais n'est pas le reflet exact d'une saison, minimiser les temps de Ferrari semble une interprétation suspecte habituelle dans les commentaires sur ce site