Essais de Barcelone : La surprise du jour signée Toro Rosso et Daniil Kvyat

Essais de Barcelone : La surprise du jour signée Toro Rosso et Daniil Kvyat©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 20 février 2019 à 18h49

Si Ferrari s'est arrogé le meilleur temps lors des deux premières journées d'essais à Barcelone, la troisième a vu la Toro Rosso s'installer au sommet de la feuille des temps grâce à Daniil Kvyat et aux gommes les plus tendres fournies par Pirelli.



Si les chronos effectués valent ce qu'ils valent, le tour effectué ce mercredi par Daniil Kvyat restera significatif. De retour dans le giron Red Bull un an après en avoir été chassé, le pilote Russe a signé le meilleur temps de cette troisième journée et même le meilleur temps absolu depuis la reprise ce lundi. Un tour en 1'17''704 effectué dans la dernière heure d'ouverture du Circuit de Barcelone-Catalogne qui a toutefois été signé avec la gomme la plus tendre fournie par Pirelli, qui n'avait pas été vue lors des deux premières journées d'essais. Le premier pilote à les avoir sorties a été Kimi Räikkönen, qui avait placé son Alfa Romeo au sommet du classement à la mi-journée (1'17''762) avant d'être dépassé par le pilote Toro Rosso et son moteur Honda.

Ferrari a suivi son plan, Mercedes continue de se cacher


Derrière le Finlandais, on a très longtemps retrouvé son ancien coéquipier au sein de la Scuderia Ferrari, Sebastian Vettel. Au volant d'une SF90 encore une fois très fiable, l'Allemand a compilé 134 tours, le troisième meilleur total de la journée derrière Kimi Räikkönen (138) et Daniil Kvyat (137) mais son tour en 1'18''350 effectué avec les gommes du milieu de la gamme Pirelli ne lui a pas permis de conserver sa place dans le Top 3. La faute à Daniel Ricciardo qui, au volant de sa Renault à l'aileron arrière cette fois solide et aux gommes tendres, a signé un tour en 1'18''164 dans la dernière demi-heure pour réaliser le meilleur tour de l'écurie française depuis la reprise. L'Australien a remplacé à la mi-journée Nico Hulkenberg qui, dans les mêmes conditions pneumatiques, avait roulé sept dixièmes plus lentement. Une troisième journée d'essais qui a vu Mercedes une nouvelle fois chercher tout sauf la performance avec Valtteri Bottas et Lewis Hamilton qui sont bien au chaud en bas de classement. Mais le directeur technique de l'écurie allemande James Allison l'a confirmé, le Finlandais et le Britannique n'iront pas chercher la performance avec la W10 avant la toute fin du deuxième bloc d'essais, à la fin du mois de février. L'objectif de ces premiers jours d'essais est clairement d'emmagasiner des données pour tirer plus tard tout le potentiel de l'ensemble.

Williams a enfin trouvé le chemin de la piste !


Mais le véritable événement de cette troisième journée a eu lieu en tout début d'après-midi. Avec le rookie George Russell à son volant, la Williams FW42 a enfin pris la piste pour la première fois. Arrivée dans la nuit à Barcelone, la toute nouvelle arme de l'écurie de Grove a été montée d'arrache-pied par les mécaniciens pour être en état de rouler avec ses nouvelles couleurs. Une première après-midi de roulage qui s'est limitée à 23 tours pour le jeune pilote britannique avec un meilleur chrono en 1'25''625, soit bien loin du compte. Mais, pour Claire Williams et ses troupes, l'essentiel était ailleurs et voir la FW42 en piste a sans aucun doute été un soulagement. A noter également que Carlos Sainz Jr et McLaren, plus habitués à prendre place au sommet de la hiérarchie lors des deux premiers jours d'essais, doit se contente du huitième temps, derrière la Haas confiée un temps au jeune Brésilien Pietro Fittipaldi et l'autre temps à Romain Grosjean, qui a mis un terme à la journée en arrêtant sa monoplace en piste et provoquant un drapeau rouge à moins de cinq minutes de la fermeture de la piste.

F1 / ESSAIS DE BARCELONE
3eme journée - Mercredi 20 février 2019
1- Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Honda) en 1'17''704 (137 tours, pneus C5)
2- Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo-Ferrari) à 0''058 (138, C5)
3- Daniel Ricciardo (AUS/Renault) à 0''460 (80, C4)
4- Sebastian Vettel (ALL/Ferrari) à 0''646 (134, C3)
5- Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing-Honda) à 1''083 (109, C3)
6- Nico Hulkenberg (ALL/Renault) à 1''096 (63, C4)
7-Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) à 1''356 (69, C3)
8- Pietro Fittipaldi (BRE/Haas-Ferrari) à 1''545 (48, C4)
9- Carlos Sainz Jr (ESP/McLaren-Renault) à 1''650 (90, C3)
10- Sergio Pérez (MEX/Racing Point-Mercedes) à 2''398 (67, C3)
11- Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) à 2''989 (88, C3)
12- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) à 3''114 (94, prototypes)
13- George Russell (GBR/Williams-Mercedes) à 7''921 (23, C3)

Le pneus C1 est le plus dur, le C5 est le plus tendre. Pirelli a également proposé aux écuries des pneus prototypes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.