Arrivabene ne veut pas croire en la malchance

Arrivabene ne veut pas croire en la malchance©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 30 septembre 2017 à 14h40

Alors que Sebastian Vettel n'a pas été en mesure de défendre ses chances lors des qualifications du Grand Prix de Malaisie, le patron de la Scuderia Ferrari ne veut pas se laisser abattre.

Après le départ catastrophique du Grand Prix de Singapour, qui a mis les deux monoplaces hors course au premier virage, Ferrari a vécu une nouvelle déconvenue lors de la séance de qualifications du Grand Prix de Malaisie. Victime d'un ennui moteur lors des derniers essais libres, Sebastian Vettel s'est élancé avec un moteur neuf au début des qualifications mais un souci au niveau du turbo l'a empêché de défendre ses chances. Le directeur de la Scuderia Ferrari Maurizio Arrivabene a confié ne pas vouloir s'appesantir sur ces problèmes. « Je ne crois pas en la malchance. Mais si la malchance existe, elle est très occupé avec nous, a assuré ce dernier. C'est dommage pour Sebastian Vettel. Nous aurions probablement pu faire la pole position, mais vous ne pouvez la faire que sur la piste et pas avec le seul pouvoir de l'imagination. Maintenant, nous commençons en dernière position et avec un pilote sur la première ligne. Nous sommes là pour nous battre. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Arrivabene ne veut pas croire en la malchance
  • Moi je crois en VETTEL. Tout peut arriver .ne rien lache. Viva la Scuderia Ferrarie !