Alfa Romeo : Mick Schumacher à l'essai cette saison ?

Alfa Romeo : Mick Schumacher à l'essai cette saison ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 26 février 2019 à 23h15

Récemment incorporé à la Ferrari Driver Academy, Mick Schumacher pourrait faire ses premiers tours de roues en Formule 1 à l'occasion des essais organisés en cours de saison à Bahreïn ou à Barcelone avec l'écurie Alfa Romeo.

Verra-t-on un Schumacher dans une Formule 1 pour la première fois depuis le Grand Prix du Brésil 2012 ? Le fils du « Kaiser » Mick Schumacher s'est récemment engagé dans la filière Ferrari via son programme Driver Academy et, comme le stipule le règlement de la F1, les écuries sont contraintes de dédier deux des quatre journées d'essais en cours de saison à la promotion des jeunes pilotes, c'est-à-dire en mettant au volant de leur monoplace un pilote qui n'a pas couru plus de deux Grands Prix dans sa carrière.

Vasseur : « Mick fait partie de notre sélection »

Mais, si Mick Schumacher devait effectuer ces essais, ça ne serait pas avec la Scuderia Ferrari mais avec l'écurie Alfa Romeo, comme l'a confirmé son directeur Frédéric Vasseur. « Il y a une sélection de pilotes et Mick en fait partie car il est un des pilotes engagés en F2 qui répondent aux critères fixés pour être éligible en vue d'un test, un choix qui est limité, a déclaré le Français dans un entretien accordé au site officiel de la F1. Mais nous n'avons pas encore pris notre décision. Il y a plusieurs noms sur cette liste. Nous allons continuer l'évaluation des options qui sont à notre disposition et nous allons discuter avec Ferrari. »

Vasseur : « Une décision d'ordre technique »

Le choix d'aligner ou non Mick Schumacher lors des essais organisés après le Grand Prix de Bahreïn ou le Grand Prix d'Espagne sera essentiellement un choix technique car Alfa Romeo aura besoin d'un pilote permettant de donner son ressenti au volant de la monoplace. « La première priorité sera de savoir à quel moment nous allons apporter d'importantes nouveautés sur la voiture. Si, à Bahreïn, nous ne sommes pas prêts à le faire, nous aurons la possibilité de faire des essais avec des jeunes pilotes puis faire de vrais essais avec nos titulaires à Barcelone. Nous pourrions également partager les jours dédiés aux jeunes pilotes avec une journée lors du premier test puis l'autre lors du second. Ce sera une décision d'ordre technique. » Frédéric Vasseur a bien insisté sur le fait que le jeune pilote qui prendra le volant de la C38 devra offrir un bon retour technique mais qu'il est difficile de trouver un tel pilote qui n'a pas fait plus de deux Grands Prix.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.