Alain Prost trouve que les nouvelles monoplaces " ne sont pas belles "

Alain Prost trouve que les nouvelles monoplaces " ne sont pas belles "©Media365
A lire aussi

Yannis Dakik, publié le mercredi 21 mars 2018 à 15h33

Interrogé par Le Figaro, Alain Prost s'est exprimé sur l'esthétique des nouvelles monoplaces ainsi que sur le Halo, qui fait l'objet de nombreuses critiques.

A l'aube de la nouvelle saison, Alain Prost s'est exprimé sur le nouveau look des F1. Dans un entretien accordé au Figaro, l'ancien pilote français révèle ne pas être très fan de l'esthétique des nouvelles monoplaces. « C'est très personnel mais je ne les trouve pas belles. Même s'il faut reconnaître qu'elles sont exceptionnelles sur le plan de l'ingénierie. Mais de l'extérieur je n'en suis pas très heureux car j'aime les voitures simples et épurées. Elles sont incroyablement abouties sur le plan de l'aérodynamique qui a pris, selon moi, trop de place. Au final, je ne trouve pas cela adéquat à ce que l'on veut voir d'une Formule 1. »Prost : « La sécurité n'a plus rien à voir avec celle des années 1980 »Interrogé sur le Halo, le « Professeur » fait partie des rares à prendre sa défense. « Je ne vais pas dérouler tout l'historique des drames en Formule 1 avec des monoplaces moins robustes à l'époque, ce serait trop long. La sécurité n'a plus rien à voir avec celle des années 1980. Par exemple, nous avions une peur bleue du feu avec nos réservoirs en aluminium qui embarquaient une énorme quantité de carburant. Ce n'est plus le cas. Avec d'autres, comme Jackie Stewart, Didier Pironi ou Niki Lauda, nous avons œuvré dans le sens d'une sécurité renforcée, mais c'est l'accident d'Ayrton Senna (ndlr : survenu en 1994) qui a déclenché un processus abouti dans ce domaine. Aujourd'hui, nous sommes allés si loin dans la sécurité que certains en viennent à critiquer cette évolution. On entend dire qu'il ne se passe plus rien, que les jeunes pilotes n'ont jamais connu d'accidents graves. Mais comment peut-on désapprouver cela  ? C'est toute la société qui a évolué dans ce sens depuis plusieurs décennies. » Enfin, si Prost ne cherche pas à attirer un pilote français en particulier chez la marque au losange, le conseiller spécial de Renault se réjouit du retour du Grand Prix de France au mois de juin : « J'espère assister à une grande fête et un vrai bel événement ».

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Alain Prost trouve que les nouvelles monoplaces " ne sont pas belles "