Yamaha SIC-Petronas : Un deuxième Français sur la grille en 2019

Yamaha SIC-Petronas : Un deuxième Français sur la grille en 2019©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 14 août 2018 à 08h13

La future écurie satellite du constructeur japonais Yamaha, montée en partenariat avec le Circuit de Sepang et le pétrolier malaisien Petronas, a vu son duo de pilotes validé par la firme japonaise.

Remplaçante de Tech 3 dans le giron Yamaha en 2019, la future écurie SIC-Petronas a vu son duo de pilotes validé par la firme d'Hamamatsu. En marge du récent Grand Prix d'Autriche, remporté ce dimanche par Jorge Lorenzo devant Marc Marquez, le directeur exécutif de Yamaha Racing Lin Jarvis a vendu la mèche dans un entretien accordé au site officiel du MotoGP. Sans grande surprise, le protégé de Valentino Rossi via sa VR46 Academy, l'Italien Franco Morbidelli, va quitter l'écurie MarcVDS pour se rapprocher de son mentor. « Je ne dis pas que nous n'avons pas notre mot à dire pour ce qui est du choix des pilotes, mais la décision finale revient avant tout à l'équipe. Bien sûr, tout pilote doit être approuvé pour être certain qu'il ait les capacités de piloter cette M1, a rappelé le Britnanique. Leur choix s'est donc porté sur Franco Morbidelli. C'est un pilote très intéressant pour nous car c'est un champion du monde. Il fait également partie de la VR46 Academy. C'est un garçon talentueux et je pense qu'il fera de meilleurs résultats sur la M1 qu'avec la RCV. »

Quartararo rejoint Zarco sur la grille MotoGP


Le coéquipier de l'Italien au sein de cette nouvelle structure, qui va prendre la place de l'actuelle écurie Angel Nieto dirigée par Jorge « Aspar » Martinez, sera bien le nom qui revenait en boucle depuis plusieurs semaines : Fabio Quartararo. Après deux saisons difficiles en Moto3, avec deux podiums en 2015, le Français a pris ses marques en Moto2 au point d'aller signer sa première victoire à Barcelone le 17 juin dernier avant de confirmer aux Pays-Bas avec une deuxième place. Une nomination justifiée par Lin Jarvis par le potentiel que détient le Tricolore. « Pour ce qui est de Fabio Quartararo, disons que ça sera le rookie. C'est un garçon très jeune, il a tout juste 19 ans, mais avec énormément de talent, assure le patron de Yamaha Racing. Il s'est un peu perdu à un moment donné, mais il montre de nouveau toute l'étendue de son potentiel. Je pense que ça peut-être un très bon pilote pour le futur. L'exemple de Syahrin montre que si le pilote a du talent, alors il peut se révéler, qu'on s'y attende ou pas. Donc nous sommes assez confiants concernant ce choix. » Au guidon d'une moto confiée cette année à Johann Zarco, le natif de Nice aura sa chance dans la catégorie reine et ne devra pas la laisser passer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.