WRC - Portugal : Malgré une faute, Tänak termine la journée en tête

WRC - Portugal : Malgré une faute, Tänak termine la journée en tête©Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 01 juin 2019 à 19h37

Après avoir vu Jari-Matti Latvala trahi par sa mécanique, l'écurie Toyota a vu Ott Tänak partir en tête à queue dans la dernière spéciale de la journée de samedi mais l'Estonien garde la tête du classement général du rallye du Portugal.

Ott Tänak aurait pu conclure la journée de samedi avec un grand sourire. Mais l'Estonien, parti en tête à queue dans l'ES13, dernière spéciale de la journée, a vu son avance patiemment construite au fil des deux première spéciales de l'après-midi, être quasiment effacée par cette erreur minime. Auteur du septième temps du secteur chronométré avec un peu moins de treize secondes de retard sur Thierry Neuville, auteur du meilleur temps, le pilote Toyota conserve la première place du classement général mais son avance est passée de quinze à quatre secondes avant les cinq spéciales prévues ce dimanche pour conclure le rallye.

Latvala trahi par sa mécanique, Meeke, Neuville et Ogier en profitent

Cette mésaventure pour Ott Tänak est venue conclure un après-midi difficile pour Toyota. En effet, dans la spéciale précédente, Jari-Matti Latvala a perdu tout espoir de victoire quand un amortisseur l'a trahi, lui faisant perdre près d'une minute dans l'ES12 avant que l'écurie japonaise ne décide de le retirer du rallye avec l'idée de le faire repartir dimanche avec une Yaris WRC remise à neuf. Ces incidents concernant Toyota font les affaires des rivaux de la marque. Deuxième temps de l'ES13, Kris Meeke est revenu à quatre secondes d'Ott Tänak quand Thierry Neuville est passé sous la barre des dix secondes. Sébastien Ogier, auteur du troisième temps de la dernière spéciale du jour, reste éloigné à 21 secondes du leader et devra cravacher dimanche pour arracher le podium.

RALLYE - WRC / PORTUGAL
Classement général à l'issue de l'ES13 - Samedi 1er juin 2019
1- Ott Tänak-Martin Järveöja (EST-EST/Toyota) en 2h47'23''1
2- Kris Meeke-Sebastian Marshall (GBR-GBR/Toyota) à 4''3
3- Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL-BEL/Hyundai) à 9''2
4-Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA-FRA/Citroën) à 21''0
5- Esapekka Lappi-Janne Ferm (FIN-FIN/Citroën) à 1'37''5
...
12-Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MCO/Hyundai) à 22'23''8
...

Vainqueurs de spéciales
Sordo : 2 (ES1, ES4)
Tänak : 3 (ES2, ES3, ES11)
Suninen : 1 (ES5)
Neuville : 4 (ES6, ES7, ES12, ES13)
Meeke : 1 (ES8)
Latvala : 2 (ES9, ES10)

(Les courtes spéciales n°14 et 15, prévues en ville samedi soir, ont été annulées en raison de problèmes d'organisations.)

Si vous avez manqué la boucle de la matinée

Le suspense reste entier à mi-rallye du Portugal ! Les Toyota mènent toujours la danse, mais difficile de prévoir qui va s'imposer dimanche. Leader vendredi soir, Ott Tänak a en effet vu son avance passer de quinze à cinq secondes sur Jari-Matti Latvala, à l'issue des trois spéciales disputées samedi matin (dont deux gagnées par le Finlandais), où les meilleurs pilotes sont partis à quatre minutes d'intervalle et non pas trois comme vendredi, en raison du manque de visibilité dû à la poussière. L'Estonien a connu des problèmes de frein durant l'ES8 mais a limité les dégâts (neuf secondes de retard sur Meeke, le vainqueur de la spéciale). En revanche, dans l'ES10, il n'a rien pu faire face à Latvala, qui a fait un choix de pneus plus judicieux, avec des durs et des softs. Meeke complète le podium virtuel 100% Toyota, en ayant gagné trois secondes sur Tänak durant la matinée. En dehors du Top 3, la lutte fait toujours rage entre Thierry Neuville et Sébastien Ogier, qui ne sont séparés que par une seconde et neuf dixièmes. Le Français, leader du championnat du monde, tentera de passer devant le Belge lors des trois spéciales au programme de l'après-midi. Tout en ayant un œil sur le podium, qui est encore loin d'être inenvisageable.

(Avec A.S.)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.