WRC : Ogier contrôle, Tänak donne tout

WRC : Ogier contrôle, Tänak donne tout©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 17 novembre 2018 à 07h42

A l'issue de la journée de ce samedi au rallye d'Australie, dernière manche du championnat du monde, Sébastien Ogier occupe la sixième place, soit deux positions et 50 secondes devant son grand rival Thierry Neuville, et s'approche donc d'un cinquième titre mondial. Mais attention à Ott Tänak, qui est en tête et qui peut rêver du titre mondial s'il remporte également la Power Stage ce dimanche. Suspense garanti !

A six spéciales de la fin de saison, Sébastien Ogier est virtuellement champion du monde des rallyes pour la cinquième fois ! Même si Ott Tänak (Toyota) semble au-dessus du lot à l'occasion de ce rallye d'Australie, dernière épreuve de la saison WRC, le pilote français contrôle la situation pour décrocher le nombre de points suffisant à son bonheur. Hayden Paddon, à la fin d'une spéciale ce samedi, a confié que Tänak était "sur une autre planète", et difficile de lui donner tort : l'Estonien a remporté six des dix spéciales au programme du jour (les autres revenant à Paddon [doublé], Lappi et Neuville). Le pilote Toyota, qui a pourtant connu un problème hydraulique juste au moment de quitter le parc fermé samedi matin, sait qu'il lui faudra un miracle pour être sacré champion du monde pour la première fois, mais il donne tout. On ne sait jamais... "Le titre constructeur est la priorité, essayons d'abord de remporter celui-ci", confiait l'Estonien pendant la journée. Toyota étant déjà en tête du classement général, et Tänak et Latvala occupant les deux premières places du rallye d'Australie à une journée de la fin (le Finlandais compte 22 secondes de retard sur l'Estonien), cela devrait être une formalité pour la marque japonaise. Et ce serait une grande première depuis 1999.

Ogier a un minuscule matelas d'avance


Quant à Ogier et Neuville, les deux grands rivaux pour le titre, où en sont-ils ? A six spéciales de la fin, ils sont respectivement sixième et huitième du classement, avec 50 secondes de retard (l'écart est même monté jusqu'à une minute). Pendant que le Belge, qui a connu un problème à l'arrière de sa Hyundai lors de l'ES11, se demandait "si le dieu du rallye existe", le Français gérait tranquillement, sans vouloir prendre trop de risques. Si le classement en restait là dimanche après l'avant-dernière spéciale, le Gapençais compterait six points d'avance sur Tänak et sept sur Neuville. Les points supplémentaires attribués aux cinq meilleurs pilotes de la dernière spéciale (5 points pour le premier, 4 points pour le deuxième, etc...) ne changeraient rien et il serait sacré pour la cinquième fois. Attention donc à ne pas pas tout gâcher dimanche (spéciales 19 à 24 entre samedi à 21h53 dimanche à 4h18 heure française)...



RALLYE - WRC / AUSTRALIE
Classement à l'issue de l'ES18 - Samedi 17 novembre 2018
1- Ott Tänak-Martin Järveoja (EST-EST/Toyota) en 2h07'52
2- Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (FIN-FIN/Toyota) à 21"9
3- Hayden Paddon-Sebastian Marshall (NZL-GBR/Hyundai) à 26"3
4- Mads Ostberg-Torstein Eriksen (NOR-NOR/Citroën) en 46"6
5- Esapekka Lappi-Janne Ferm (FIN-FIN/Toyota) à 50"4
6- Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA-FRA/Ford M-Sport) à 1'44"8
...
8- Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL-BEL/Hyundai) à 2'35"2
...

Vainqueur de spéciales
Esapekka Lappi : 15 (ES1, ES15)
Jari-Matti Latvala : 1 (ES2)
Mads Ostberg : 1 (ES3)
Ott Tänak : 8 (ES4, ES8, ES10, ES11, ES12, ES14, ES16, ES17)
Thierry Neuville : 2 (ES5, ES18)
Craig Breen : 1 (ES6)
Sébastien Ogier : 1 (ES7)
Hayden Paddon : 2 (ES9, ES13)

Sébastien Ogier sera de nouveau sacré champion si... :
- il gagne ce rallye d'Australie
- il termine devant Neuville et Tänak
- Neuville gagne ce rallye d'Australie, Ogier termine deuxième et marque au moins quatre points de plus que le Belge dans la power stage
- Neuville termine deuxième ou troisième, Ogier se classe juste derrière le Belge et ne concède pas de point dans la power stage
- Neuville termine quatrième, Ogier se classe sixième et ne lui concède pas de point dans la power stage
- Tänak prend les trente points en jeu sur ce rallye (25 pour la victoire finale + 5 pour le meilleur temps de la power stage), Ogier marque au moins huit points et en concède moins de quatre à Neuville

Vos réactions doivent respecter nos CGU.