WRC : L'avenir d'Ogier n'est pas chez Citroën

WRC : L'avenir d'Ogier n'est pas chez Citroën©Media365
A lire aussi

Corentin Marron, publié le mercredi 15 novembre 2017 à 12h24

Alors qu'il vient de remporter son cinquième titre de champion du monde des Rallyes, Sébastien Ogier a annoncé mercredi qu'il n'irait pas chez Citroën l'année prochaine. La piste M-Sport est plus que privilégiée.

Certains rêvaient d'un retour du quintuple champion du monde chez Citroën, là où tout a commencé pour lui, il n'en sera rien. Dans un entretien accordé à certains médias français présents en Australie avant la dernière manche du championnat du monde WRC qui débutera vendredi, Sébastien Ogier (33 ans) a annoncé que les discussions avec Citroën Racing et son directeur, Yves Matton, avaient cessé. « Je suis sûr à 99% de ce que je vais faire l'année prochaine. Aujourd'hui, soit je prolonge chez M-Sport, soit j'arrête. Maintenant je sais où j'irai l'année prochaine et je vais bientôt l'annoncer, » a déclaré le pilote français. Pourtant, certaines choses laissaient penser que le Gapençais pouvait revenir en 2018 dans l'écurie qui l'a vu remporter son premier rallye WRC au Portugal en 2010 : début Septembre, Yves Matton avait confié à l'AFP qu'Ogier était la priorité de Citroën avec qui les négociations continuaient, selon ses mots, « tout à fait normalement ». Des propos accompagnés, à l'époque, par une folle rumeur d'un retour de Loeb au sein de l'écurie française.
Une année de plus chez M-Sport puis la retraite ?
Deux mois après ces déclarations, c'est un « non » catégorique de la part de Sébastien Ogier : « Ça ne se fera pas avec Citroën pour diverses raisons que je ne souhaite pas évoquer aujourd'hui. Mais si j'avais voulu tester la C3, je pense que j'aurais pu. » De son côté, Yves Matton a annoncé à nos confrères d'Auto Hebdo que les « moyens demandés » ne semblent pas avoir été réunis et que les discussions sont stoppées depuis une « dizaine de jours », tout en précisant que l'annonce officielle des pilotes pour la saison prochaine allait arriver dans quelques jours. Pour « GOgier », si la menace d'une retraite plane sur le WRC, le retour d'une implication financière de la marque Ford (suite aux belles performances de cette saison avec le titre constructeur et pilote) pourrait convaincre le Gapençais de poursuivre l'aventure en championnat du monde des rallyes, et ce chez M-Sport, l'équipe de Malcolm Wilson.

 
3 commentaires - WRC : L'avenir d'Ogier n'est pas chez Citroën
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]