WRC - Grande-Gretagne : Cinquième titre en vue pour Ogier

WRC - Grande-Gretagne : Cinquième titre en vue pour Ogier©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 26 octobre 2017 à 12h35

Ce dimanche, si Ott Tänäk (M-Sport) ne parvient pas à marquer sept points de plus que son coéquipier Sébastien Ogier, et Thierry Neuville (Hyundai) huit points de plus, alors le pilote français sera sacré champion du monde des rallyes pour la cinquième fois de sa carrière.

A 33 ans, le Gapençais reviendrait ainsi à quatre titres du plus grand pilote de rallye de l'histoire, Sébastien Loeb. Ogier dispose donc d'une première balle de match ce week-end en Grande-Bretagne, sachant qu'il restera ensuite le rallye d'Australie à disputer du 16 au 19 novembre. La cinquième couronne n'a donc jamais semblée aussi proche. « Ça peut être un rallye très spécial pour l'équipe, mais nous ne devons pas trop y penser. Nous devons juste nous concentrer sur le fait de profiter du rallye et réussir la meilleure performance possible. C'est l'un des rallyes les plus difficiles de la saison et il faut vraiment bien juger l'adhérence dans les parties forestières, ça prend du temps. Mais maintenant, je me sens comme à la maison sur les spéciales galloises », a confié le pilote M-Sport, vainqueur des quatre dernières éditions, au site officiel du WRC.
Une couronne aussi pour M-Sport
Son écurie M-Sport pourrait également devenir championne du monde des constructeurs pour la première fois depuis qu'elle est devenue privée en 2012. Pour cela, il faut seulement que l'un de ses pilotes (Sébastien Ogier, Ott Tänäk ou Elfyn Evans) finisse le rallye de Grande-Bretagne, et décroche donc quatre points. Une formalité a priori. « C'est dur de décrire ce que nous sommes sur le point de réussir cette semaine. Mais rien n'est encore fait et il ne faut pas oublier combien ce rallye peut être difficile. La météo changeante, l'adhérence difficile à prévoir et les longues journées font que c'est l'un des rallyes les plus exigeants de la saison », prévient toutefois Malcolm Wilson, le patron de l'écurie. Jeudi matin, le shakedown a été remporté par Elfyn Evans, devant Dani Sordo et Ott Tänäk, Sébastien Ogier finissant septième et Thierry Neuville cinquième. La première spéciale débutera à 20h00, heure française.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU