WRC - Grande-Bretagne : Tänak toujours devant, Ogier troisième

WRC - Grande-Bretagne : Tänak toujours devant, Ogier troisième©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 05 octobre 2019 à 21h21

Leader depuis vendredi soir, Ott Tänak (Toyota) l'est toujours après les cinq premières spéciales de samedi. L'Estonien a même grappillé encore un peu de temps sur ses rivaux pour le titre mondial Sébastien Ogier (Citroën) et Thierry Neuville (Hyundai) malgré la perte de son pare-choc arrière dans l'ES15. Le Belge est désormais dauphin de Tänak, tandis que le Français a reculé en troisième position.

ES17 : Tänak grappille encore, Ogier toujours troisième

Comme un symbole, Ott Tänak, en tête depuis l'ES10, a signé le meilleur temps de la dernière spéciale de cette deuxième journée devant Thierry Neuville, Sébastien Ogier, Kris Meeke et Andreas Mikkelsen. Soit exactement le classement provisoire - et dans le même ordre de surcroît - de ce rallye de Grande-Bretagne à la veille des trois dernières spéciales de dimanche. L'Estonien, qui affiche désormais cinq temps scratch depuis le départ, s'est encore montré le plus rapide, sur un secteur chronométré pourtant inédit sur les quais de Colwyn Bay. Une performance qui permet à l'actuel leader du classement général du Championnat du Monde de grappiller encore quelques précieuses secondes sur Neuville, relégué à 11 secondes, et Ogier, désormais à 17"3, avant le final. Tänak conforte ainsi sa première place.

ES16 : Troisième temps scratch pour Neuville, Ogier perd encore du terrain

La pluie n'a pas perturbé Thierry Neuville. Le Belge, monté en puissance samedi, termine très fort cette deuxième journée et l'a confirmé en signant le meilleur temps de l'ES16, disputée sous la pluie. Le dauphin d'Ott Tänak a devancé l'Estonien, deuxième temps à seulement quatre dixièmes de Neuville en dépit des conditions particulières dans lesquelles il a effectué cette avant-dernière spéciale du jour. Seulement quatrième, Sébastien Ogier, lui, a encore déçu. Résultat : si le Gapençais conserve sa troisième place, il a encore perdu de précieuses secondes sur ses deux rivaux. Avant l'ES17, le sextuple champion du monde accuse désormais un retard de 16"3 sur Tänak et 6"2 sur Neuville. Le Belge, avec ce troisième meilleur temps sur ce rallye de Grande-Bretagne, n'est plus qu'à 10"1 du leader.

ES15 : Neuville, nouveau dauphin de Tänak

En chasse derrière Ott Tänak depuis la prise de pouvoir de l'Estonien, lors de l'ES10, Sébastien Ogier n'est plus dauphin du leader après l'ES15. Seulement sixième de cette spéciale qui a vu Andreas Mikkelsen se montrer le plus rapide (premier scratch du Norvégien depuis le départ de ce rallye de Grande-Bretagne) tandis que Thierry Neuville a, lui, signé le troisième temps, juste derrière Tänak, le Français cède la deuxième place au Belge. Avant l'ES16, le pilote Hyundai compte même plus de deux secondes d'avance (2"3) sur le sextuple champion du monde. Le leader provisoire du classement général du Championnat du Monde, lui, continue de caracoler en tête. Comme lors des deux spéciales précédentes, l'Estonien a augmenté en effet son écart sur ses deux rivaux, avec désormais 10"5 d'avance sur son nouveau dauphin Neuville. Tänak a pourtant connu une grosse frayeur lors de cette ES15, puisqu'il a perdu son pare-choc arrière et qu'un bruit sourd dans l'habitacle fait qu'il n'entend plus très bien les consignes de son copilote Martin Järveoja. Pas très rassurant pour le pilote Toyota avant une ES16, qui pourrait se dérouler dans le brouillard.

ES14 : Tänak augmente encore son avance

Sur des terres qui avaient fait le bonheur d'Elfyn Evans dans la matinée lors du premier passage des concurrents sur cette spéciale de Myherin, Thierry Neuville s'est cette fois montré le plus rapide, le Belge signant ainsi son deuxième temps scratch après celui signé dans l'ES8. « J'ai fait une bonne spéciale. Je suis sorti de la trajectoire au début de la spéciale, les pneus étaient froids, j'ai perdu quelques secondes là bas, mais sinon, c'était parfait », savourait le natif de Saint-Vith après-coup. Une performance qui permet au pilote Hyundai, toujours troisième, de revenir à quatre dixièmes de Sébastien Ogier, seulement cinquième de cette ES14. Toutefois, une nouvelle fois, le grand gagnant de cette spéciale se nomme Ott Tänak. Deuxième temps à sept dixièmes de Neuville, l'Estonien et leader du classement général du Championnat du Monde en profite pour augmenter encore son avance sur Ogier, avec désormais un matelas de plus de huit secondes (8"1) avant l'ES15. « On attaque autant qu'on peut, tout va bien », a néanmoins rassuré le Gapençais avant de s'attaquer à la spéciale suivante.

Avec A.C

ES 13 : Tänak creuse l'écart

A la mi-journée, Ott Tänak compte désormais sept secondes d'avance sur Sébastien Ogier et 9"2 sur Thierry Neuville. L'Estonien ne cesse d'augmenter son avance, même si la spéciale a une nouvelle fois été remportée par Elfyn Evans. "C'était très glissant et ce n'est vraiment pas facile, mais on a fait de notre mieux", lançait Tänak à l'arrivée. De son côté, Ogier avouait avoir vécu une spéciale mouvementée : "On a eu une frayeur au milieu de la spéciale car je n'ai pas compris une note et on a heurté un rocher. J'ai perdu ma concentration car on a eu un gros impact un peu avant et j'ai craint d'avoir cassé un amortisseur. La voiture est OK, mais c'était vraiment un impact étrange". Après une pause de 2h30, les pilotes reprendront la route pour les quatre dernières spéciales de la journée.

ES12 : Tänak gère, frayeur pour Breen

Ott Tänak a encore amélioré d'un dixième son avance sur Sébastien Ogier à l'issue de la 12eme spéciale, une nouvelle fois remportée par Elfyn Evans. "L'adhérence changeait tout le temps et ce n'est pas facile, mais jusqu'ici tout va bien", a réagi l'Estonien, qui compte désormais près de six secondes d'avance sur le Français qui "ne pouvai(t) pas aller plus vite" lors de cette ES12. Thierry Neuville, qui a été un peu gêné par Craig Breen, parti en tonneau avec sa Hyundai (sans gravité heureusement) et qui a perdu plus de cinq minutes, pointe à cinq secondes du champion du monde en titre.

ES 11 : Tänak contrôle

Leader depuis la dernière spéciale de vendredi, Ott Tänak a géré samedi matin, sous la pluie, en signant le deuxième temps de la spéciale avec un peu moins de deux secondes de retard sur Elfyn Evans, toujours à l'aise à domicile. Tänak a un peu accentué son avance sur ses rivaux au championnat du monde : + deux dixièmes sur Thierry Neuville et + deux secondes et quatre dixièmes sur Sébastien Ogier. Neuville et Kris Meeke sont désormais à égalité parfaite au classement général à la troisième place.

>>> Le résumé de jeudi

>>> Le résumé de vendredi

RALLYE - WRC / GRANDE-BRETAGNE
Classement à l'issue de l'ES17 - Samedi 5 octobre 2019
1- Ott Tänak-Martin Järveoja (EST-EST/Toyota) en 2h25'06"7
2- Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL-BEL/Hyundai) à 11"
3- Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA-FRA/Citroën) à 17"3
4- Kris Meeke-Sebastian Marshall (GBR-GBR/Toyota) à 26"5
5- Andreas Mikkelsen-Anders Jaeger (NOR-NOR/Hyundai) à 46"9
...

Vainqueurs de spéciales
Tänak : 5 (ES3, ES4, ES9, ES10, ES17)
Evans : 4 (ES2, ES11, ES12, ES13)
Neuville : 3 (ES8, ES14, ES16)
Ogier : 2 (ES6, ES7)
Meeke : 1 (ES1)
Latvala : 1 (ES5)
Mikkelsen : 1 (ES15)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.