WRC - Allemagne : Victoire finale pour Tänak

WRC - Allemagne : Victoire finale pour Tänak©Media365

Marie Mahé, publié le dimanche 19 août 2018 à 13h55

Ce dimanche et à l'issue de l'ES18, l'Estonien Ott Tänak, sur Toyota, a remporté le rallye WRC d'Allemagne. Quatrième, le Français Sébastien Ogier (Ford M-Sport) voit le titre mondial s'éloigner.

Il tenait vraiment à cette victoire. Ce dimanche, Ott Tänak s'est adjugé, pour la deuxième fois d'affilée, le rallye WRC d'Allemagne (neuvième manche du championnat), sa troisième victoire de la saison, sa deuxième consécutive trois semaines après la Finlande (Il a également gagné en Argentine). Celui qui compte désormais cinq rallyes à son palmarès prouve ainsi son aisance sur tous les terrains. Le pilote Toyota a réellement survolé la course durant tout le week-end ou presque. L'Estonien avait pris la tête de l'épreuve dès la 1ere spéciale, avant de la céder à Ogier puis de la reprendre à l'issue de l'ES3 vendredi matin, pour ne plus la lâcher. De plus, le natif de la commune de Kärla a tenu à y mettre la manière, remportant pas moins de six scratches donc cinq consécutifs vendredi. Ajoutez à cela un minimum d'erreurs et la victoire tombe donc dans son escarcelle.

Ogier remporte le power stage


D'autant plus qu'avec déjà une avance de 40 secondes à l'aube de la dernière journée, l'heureux vainqueur du jour n'avait donc plus qu'à gérer. Finalement, il s'impose devant le Belge Thierry Neuville (à 39''2), sur Hyundai, et le Finlandais Esapekka Lappi (à 1'00''9), sur Toyota. Le Français Sébastien Ogier, vainqueur de quatre scratches dont le power stage (et les cinq points de bonus) long de 14,04 kilomètres, termine quatrième, à 1'34''5, et perd encore un peu plus de terrain sur son grand rival au championnat du monde de la discipline, à savoir Thierry Neuville, solide leader à seulement quatre rallyes du verdict final. Néanmoins, le pilote Ford M-Sport pourra nourrir de gros regrets.

Neuville compte désormais 23 points d'avance sur le Français


Au contact dans les premières spéciales, Ogier a ensuite crevé dans l'ES13, ce qui l'avait fait chuter à la 9eme place, à près de deux minutes du leader. Il a finalement réussi à remonter jusqu'à la 4eme place, grâce notamment à l'abandon de Jari-Matti Latvala puis la sortie de route de Dani Sordo. Deuxième en terres allemandes, le Belge, vainqueur d'une seule spéciale dimanche matin, a donc accentué son avance et se rapproche ainsi du graal, grâce à deux points de plus marqués par rapport à son grand rival, à la recherche d'un premier succès en rallye depuis celui de Corse. En effet, il compte désormais 23 points d'avance sur son dauphin. Troisième à 36 unités, Ott Tänak pourrait jouer le rôle d'outsider. Un nouvel élément à prendre en compte, contrairement au début de l'été.



RALLYE - WRC / ALLEMAGNE
Classement général final - Dimanche 19 août 2018
1- Ott Tänak-Martin Järveoja (EST-EST/Toyota) en 3h03'36''9
2- Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL-BEL/Hyundai) à 39''2
3- Esapekka Lappi-Janne Ferm (FIN-FIN/Toyota) à 1'00''9
4-Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA-FRA/Ford M-Sport) à 1'34''5
5- Teemu Suninen-Mikko Markkula (FIN-FIN/Ford M-Sport) à 2'02''9
...

Vainqueurs de spéciales
Ott Tänak : 6 (ES1, ES3, ES4, ES5, ES6, ES7)
Sébastien Ogier : 4 (ES2, ES14, ES17, ES18)
Jari-Matti Latvala : 2 (ES8, ES15)
Dani Sordo : 3 (ES9, ES12, ES13)
Espekka Lappi : 1 (ES10)
Craig Breen : 1 (ES11)
Thierry Neuville : 1 (ES16)

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU