WEC - Toyota : La page endurance se tourne pour Fernando Alonso

WEC - Toyota : La page endurance se tourne pour Fernando Alonso©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 01 mai 2019 à 10h25

Après un peu plus d'un an au sein de l'écurie Toyota en championnat du monde d'endurance, Fernando Alonso a décidé de tirer un trait sur cette expérience et sera remplacé dès la saison prochaine par Brendon Hartley.

La parenthèse endurance n'aura pas duré plus d'un an pour Fernando Alonso. Arrivé au sein de l'écurie Toyota en vue de la saison 2018-2019 du championnat du monde (WEC), l'Asturien va quitter la formation japonaise au terme de la prochaine édition des 24 Heures du Mans, qui marquera le terme de cette saison. Alors que la rumeur d'un départ s'est récemment répandue, Toyota a préféré prendre les devants et confirmer l'information, assurant que l'Espagnol va « poursuivre de nouveaux défis en sport automobile » à l'avenir, lui qui va se lancer à la conquête de la « Triple Couronne » lors des 500 Miles d'Indianapolis le 26 mai prochain sur le mythique Brickyard avec McLaren. « J'ai pris du plaisir à faire partie de l'écurie Toyota mais ce chapitre arrive à son terme, a confié Fernando Alonso dans le communiqué de Toyota, qui a également laissé entendre que sa collaboration avec le constructeur japonais n'était pas terminée, lui qui a récemment essayé le 4x4 engagé sur le Dakar. C'est le bon moment pour se lancer de nouveaux défis et il y a plein d'opportunités intéressantes au sein de Toyota. »


Hartley passe de Porsche à Toyota

Le baquet laissé vacant au sein des équipages des deux TS050 Hybrid que le constructeur japonais va engager dans le WEC 2019-2020, la dernière édition du championnat prévue avec la réglementation technique actuelle, ne l'est pas resté longtemps. Comme les bruits de paddock le laissait entendre, Toyota est allé chercher un de ses anciens rivaux au sein de l'écurie Porsche pour compléter son équipe en la personne de Brendon Hartley. Le Néo-Zélandais, qui a été champion du monde d'endurance avec la firme de Stuttgart en 2015 et 2017 mais sort également d'une expérience en F1 avec Toro Rosso, sera pilote de réserve lors des 24 Heures du Mans 2019 et prendra ainsi part à la journée d'essais programmée le 2 juin prochain avant de rejoindre Mike Conway, Kamui Kobayashi, José María López, Sébastien Buemi and Kazuki Nakajima comme titulaire dès les 4 Heures de Silverstone, qui auront lieu le 1er septembre prochain. « Un grand merci à Toyota pour m'offrir cette opportunité. Je sais à quel point cette équipe est professionnelle et motivée après toutes ces années à me battre contre elle en WEC donc je suis prêt et très heureux de les rejoindre. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.