WEC : Peugeot de retour en 2022

WEC : Peugeot de retour en 2022©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, publié le mercredi 13 novembre 2019 à 18h29

Les 24 heures du Mans devraient revenir attractives, même s'il faudra attendre la saison 2022. En effet, c'est l'année où Peugeot fera son retour en Endurance avec des hypercars hybrides, comme l'a annoncé officiellement le constructeur français mercredi.

L'histoire d'amour va reprendre entre Peugeot et les 24 heures du Mans. Après un ultime passage dans la Sarthe entre 2007 et 2012, marqué notamment par un doublé en 2009, le constructeur français va réintégrer le WEC, le championnat du monde d'Endurance, en 2022. C'est la création d'une nouvelle catégorie qui a motivé le Lion, celle des hypercars hybrides. « Notre passion pour le sport automobile a joué un rôle central dans de nombreuses victoires, rappelle le patron de Peugeot, Jean-Philippe Imperato, sur Twitter. Le WEC apporte des changements qui s'adaptent à la transition que nous vivons: l'électrification de notre gamme et le lancement de produits électriques de haute performance. Vous en saurez plus début 2020 ! »

Neveu : « Une très grande nouvelle »

Gérard Neveu, le directeur du WEC, est forcément ravi : « Voici une très grande nouvelle pour tous ceux qui sont impliqués en endurance. L'arrivée de Peugeot dans cette nouvelle catégorie Hypercar, aux côtés d'Aston Martin et Toyota, ne pourra qu'inciter d'autres constructeurs à s'engager dans la catégorie reine en endurance. Nous sommes vraiment heureux et honorés d'accueillir à nouveau un concurrent et une marque à l'histoire si riche de succès qui est celle de Peugeot. » Le constructeur français, après un horrible abandon collectif en 2010 malgré une forte domination globale, puis une défaite à 13 secondes d'Audi en 2011, s'était retiré en 2012. Les Allemands ayant à leur tour quitté la scène en 2016, Toyota est resté bien seul depuis. Mais des rumeurs font état du retour d'Audi avec un moteur à hydrogène, également pour 2022 (d'après Le Maine libre l'année dernière, en septembre 2018). Quant à Zak Brown, le directeur général de McLaren, il s'est lui déjà montré intéressé par l'hybride (pour Endurance-info.com) : « Nous sommes très intéressés par ce projet et nous aimons la direction prise. » Il est donc tout à fait possible que l'annonce de Peugeot fasse rapidement boule de neige.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.