Sébastien Loeb nostalgique

Sébastien Loeb nostalgique©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 18 février 2019 à 10h05

Septième du rallye de Suède à près de deux minutes du vainqueur Ott Tänäk, Sébastien Loeb a reconnu que le monde du rallye avait changé depuis qu'il est était le maître, car les pilotes connaissent désormais les spéciales par cœur.

Ce week-end, Sébastien Loeb a participé au rallye de Suède (l'un des six auxquels il participera cette saison en WRC) pour la treizième fois de son immense carrière, et la première fois depuis 2013. Au volant de sa Hyundai, le pilote de bientôt 45 ans (il les fêtera la semaine prochaine) a terminé septième, à 1'49 du vainqueur Ott Tänäk (Toyota), et a confié à L'Equipe qu'il avait ressenti du changement par rapport à sa grande époque. « La voiture allait bien mais je me suis rendu compte que les choses avaient pas mal changé depuis mon époque. Tout le monde roule beaucoup plus à la limite qu'avant. Avec tous les visionnages des caméras embarquées, les mecs connaissent les spéciales par cœur et ils affinent chaque virage. Ça devient du circuit en fait, ça ne laisse plus beaucoup de place à l'improvisation et je ne suis pas habitué à fonctionner comme ça. » Cela ne l'empêche d'occuper actuellement la sixième place du championnat du monde. Loeb ne devrait pas participer au prochain rallye, du 7 au 10 mars au Mexique, mais peut-être au Tour de Corse, du 28 au 31 mars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.