Saison 2019 : Le futur du seul pilote français du MotoGP déjà acté ?

Saison 2019 : Le futur du seul pilote français du MotoGP déjà acté ?©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le lundi 23 avril 2018 à 15h40

Alors que le MotoGP pourrait être secoué par des mouvements d'importance, l'avenir de Johann Zarco semble s'écrire loin de l'écurie Tech 3 et plus du côté d'un grand constructeur.

Deux ans après le remue-ménage qui a envoyé Jorge Lorenzo de Yamaha vers Ducati, lui-même remplacé par Maverick Viñales au sein de l’écurie de la firme d’Hamamatsu, le MotoGP semble bien se préparer à quelques mouvements d’ampleur en vue de la saison 2019. Si Honda va continuer de compter sur sa star Marc Marquez pendant deux saisons supplémentaires et que l’écurie officielle Yamaha a déjà confirmé tant Valentino Rossi que Maverick Viñales jusqu’en 2020, c’est un pilote français qui fait la une des gazettes en marge du Grand Prix des Amériques disputé ce dimanche à Austin. En effet, l’avenir de Johann Zarco est au cœur des rumeurs et c’est dans une écurie d’usine, sa préférence s’il devait quitter l’écurie Tech 3 où il a débarqué dans la catégorie-reine en 2017, que le double champion du monde Moto2 en 2015 et 2016 est annoncé.

Horizon bouché pour Zarco chez tous les constructeurs... sauf un !

Longtemps annoncé chez Honda pour remplacer un Dani Pedrosa pas forcément dans les papiers de Honda pour l’avenir malgré le poids du sponsor-titre de l’écurie, le pétrolier espagnol Repsol, Johann Zarco ne devrait finalement pas être l’éventuel nouveau coéquipier de Marc Marquez à compter de 2019, la décision de conserver l’Espagnol, parfait faire-valoir de son compatriote, serait déjà entérinée aux dépens du Français, qui a pourtant été contacté par l'état-major de l'écurie japonaise. La piste Suzuki, qui devait être la première écurie du Français dans la catégorie-reine avant un brutal rétropédalage de la firme japonaise pour miser sur Alex Rins puis récupérer un Andrea Iannone chassé de chez Ducati, a été évoquée mais le souvenir de cet épisode serait trop vivace pour qu’une entente soit conclue alors que Jorge Lorenzo serait plus la cible de l'écurie japonaise. Alors, vu que l’horizon est définitivement bouché chez Yamaha avec les prolongations de contrat de Viñales et de Rossi, il ne reste plus qu’une seule solution pour Johann Zarco : KTM ! Une perspective qui a pris un peu de corps avec trois sources concordantes, mais à la fiabilité incertaine, qui annoncent un accord déjà ficelé entre le constructeur autrichien, qui sera le partenaire de l’écurie Tech 3 dès 2019 en remplacement de Yamaha, et le Français pour les saisons à venir.

Officialisation attendue à Jerez

La première source est à prendre avec la plus infinie des précautions car le personnage est habitué à donner des informations à l'emporte-pièce qui n'ont pas toujours été confirmées. Carlo Pernat, figure emblématique du paddock MotoGP et manager truculent de plusieurs pilotes, a annoncé à Eurosport que le contrat entre Johann Zarco et KTM a été signé ce dimanche avant le départ de la course à Austin. L'autre source concordante est un rien plus crédible puisque le magazine autrichien Speedweek avance lui-aussi que l'alliance entre le pilote tricolore et l'écurie autrichienne pour remplacer Bradley Smith aux côtés de Pol Espargaro pour les deux saisons à venir, selon la troisième source qui est La Gazzetta dello Sport, serait déjà scellée. Ce qui semble donner du poids à cette information, c'est le simple fait que Speedweek appartient au groupe Red Bull... qui est principal sponsor de l'écurie KTM depuis son arrivée dans le paddock MotoGP. De plus, le magazine assure que l'officialisation du contrat serait prévue en marge du Grand Prix d'Espagne, disputé sur le circuit de Jerez de la Frontera dans deux semaines. Un temps bien largement suffisant pour que la donne change du tout au tout et que l'avenir de Johann Zarco, qui s'écrit de toute façon en MotoGP, se dessine bien autrement.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.