Saint-Marin : Auteur d'une accélération décisive dans le dernier tour, Marquez reprend la main

Saint-Marin : Auteur d'une accélération décisive dans le dernier tour, Marquez reprend la main©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le dimanche 10 septembre 2017 à 15h12

Se faire violence pour ne pas prendre le risque de tout perdre sur la piste détrempée de Misano et passer à l'attaque dans les derniers instants. Marc Marquez a appliqué à la lettre le plan qu'il avait prévu, dimanche après-midi lors du Grand Prix de Saint-Marin, avec à la clé sa quatrième victoire de la saison et une superbe opération au classement général du Championnat du monde.

Avec ce quatrième succès conjugué à ses trois deuxièmes places (contre une seule pour Andrea Dovizioso, lui aussi quatre victoires à son compteur), l'Espagnol revient en effet à égalité parfaite avec l'Italien (199 points), qu'il devance précisément grâce à son plus grand nombre de places de deuxième. Sous la pluie, comme il l'a expliqué ensuite au micro d'Eurosport, Marquez a d'abord pris sur lui pour rester à une vitesse raisonnable, avant d'appuyer sur l'accélérateur dans le dernier tour, lors duquel il a, comme il le souhaitait, signer son meilleur temps. Un coup de rein fatal à Danilo Petruci, alors en tête mais incapable de résister à l'attaque du triple champion du monde MotoGP. Malgré tout, l'Italien, ovationné sur le podium après la course, se console avec une très belle deuxième place synonyme de quatrième podium cette saison pour celui qui s'était élancé de la troisième ligne aux côtés de Dani Pedrosa, loin des meilleurs dimanche avec une quatorzième place finale.
Marquez : « Cinq points, ça peut être beaucoup à la fin »
Et tandis qu'un Espagnol a probablement vu s'envoler ses derniers espoirs de titre (Valentino Rossi, blessé, est mal embarqué lui aussi), l'autre, lui, reprend la main sur Dovizioso dans sa quête d'un doublé. « Cinq points, ça peut être beaucoup à la fin. Après Silverstone, cette victoire est importante pour moi. On a un bon niveau, il faut continuer à piloter comme ça, parce que c'est la solution », savourait le héros du jour, pas mécontent du tout du tour joué à l'ancien leader du classement. « Dans des conditions de pluie comme ça, j'ai essayé de contrôler toute la course, j'étais capable d'aller un peu plus vite, mais je me suis dit qu'il fallait être patient et quand j'ai vu que j'avais créé un écart avec Dovi en deuxième position, dans le dernier tour, je me suis dit : ''allez, j'essaye''. » Un essai gagnant pour un « MM » qui a réalisé une très belle opération sur le circuit de Misano, où il avait chuté quatre fois depuis le début du week-end. Marquez avait déjà connu la même mésaventure en Espagne en mai dernier, mais sans parvenir à décrocher la victoire lors du Grand Prix du dimanche. Un GP que Johann Zarco avait terminé à la quatrième place. Mais le Français n'a pas eu ce plaisir dimanche à Saint-Marin. Victime dans le dernier tour d'une panne d'essence qui l'a obligé à terminer la course la moto à la main alors qu'il occupait la septième place, Zarco termine finalement en quinzième position, un rang devant Loris Baz, pas beaucoup plus chanceux. Le Cannois conserve malgré tout sa sixième place au classement à cinq courses de la fin. Mais ces derniers hectomètres qui l'ont vu passer la ligne à pied resteront l'une des images marquantes du week-end saint-marinais.


 
0 commentaire - Saint-Marin : Auteur d'une accélération décisive dans le dernier tour, Marquez reprend la main
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]